Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  266 jours de grossesse  >  La grossesse au jour le jour  >  7e semaine de grossesse

7e semaine de grossesse

Jour 48 : Enfant d'âge rapproché, sur votre grossesse au jour le jour.

Manoé - le journal de votre grossesse au jour le jour



• 2ème mois de grossesse
• 7ème semaine de grossesse
• Jour 48

 

Un mot, un jour

Ne limitons pas nos enfants à ce que nous avons appris, car ils sont nés à une autre époque.

Proverbe hébreu

jour-48.jpg (300 x 173)Des enfants d'âge rapproché


Les enfants d'Emma © Maternéo


Y-a-t-il un écart d'âge idéal entre ses enfants ?

C'est une bonne question hein ! ;o)

Choix motivé, ou bébé surprise, voilà ce bébé qui grandit en vous ...
Quelques réflexions de votre entourage peuvent avoir laissé un petit goût amer ... Un simple :"déjà ! ah bah, vous ne chômez pas ! " est déjà un peu blessant , mais je crois qu'en cette matière, la bétise n'a pas de limite.

Alors plutôt que de faire un répertoire des remarques blessantes, j'ai demandé à Milie de nous raconter son expérience.
Ses deux enfants ont 15 mois d'écart ... et il n'en ressort que du positif !

Il y a aussi une petite page dans le dossier "un second bébé", que vous trouverez au bout de ce lien.
Y-a-t-il un écart d'âge idéal entre ses enfants ?


jour-48-1.jpg (300 x 200)Je vous laisse donc avec le témoignage de Milie :

Les enfants de Milie © Maternéo

"Ici, 15 mois d'écart.
A vrai dire, je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de regretter qu'ils soient si rapprochés, mais j'ai souvent eu l'occasion d'en être très heureuse.
Au début, on ne perd pas la main, tous les gestes du quotidien sont encore bien en tête, pas de patinage au départ.
Les nuits sont courtes, mais pas plus qu'avec un nouveau né quand le grand a un plus grand écart. ( à vrai dire, mes nuits étaient plus longues et surtout mieux organisées qu'avec mon aîné seul).


Ce qui peut être était le plus embêtant à gérer, c'était la logistique en cas de déplacement: tout en double et chacun sa spécificité due à son âge, mais une tonne de matériel à transporter.
Un peu difficile aussi d'être à l'écoute complètement de deux enfants qui n'ont pas encore les moyens de s'exprimer vraiment.


On a déjà tout le matériel également, mais l'autre versant, c'est qu'on se retrouve avec deux lits de bébé sur les bras quand il deviennent grands au lieu d'un, deux matelas etc...


Les points positifs : une énorme complicité. Ils sont presque jumeaux à ce niveau là, ils se comprennent parfaitement et sont pratiquement au même niveau pour tout ce qui est jeu.
C'est un vrai plaisir de les voir jouer ensemble et nous faire des blagues, les entendre comploter pour préparer leur coup et passer à l'action ensemble.


Dans mon cas, ils ont aussi un rythme de vie égal! Même horaires de sieste , même encore maintenant, même heure de couché etc, et c'est très pratique


Très pratique aussi de les emmener à l'école ensemble, ils n'ont qu'une classe d'écart.
autre côté pratique,( même si pas forcément pédagogique ) il y en a toujours un pour cafter si l'autre fait une grosse bêtise à l'école. où pour se faire une idée plus claire de ce qui s'y passe.


Mais franchement, ce qui fait que j'en suis vraiment très heureuse, c'est cette complicité qu'ils ont depuis tout petits.
Ces 2 ans et demi de cohabitation depuis que ma fille est née ont été très très loin de tout ce que je pouvais imaginer pendant que je l'attendais.
Je me souviens que je cauchemardais le soir en me demandant comment j'allais faire s'ils pleuraient tous les deux en même temps , mon grand n'ayant que 15 mois à la naissance de sa soeur.. et bien les premiers mois du moins, j'ai été ahurie de voir qu'ils n'ont jamais pleuré ensemble... toujours alternativement...


Pour ce qui est des commentaires, je dois dire que je n'en ai pas retenu spécialement.
J'en ai surtout eu quand j'étais enceinte: globalement on me disait que j'étais courageuse.


Mais j'ai eu deux fois un commentaire de mamans de jumeaux qui m'a vraiment surpris au début et sourire après: Elles me disaient que ça leur ferait bien plus peur d'avoir des enfants rapprochés que des jumeaux.
De leur point de vue, quand on a des jumeaux, on fait tout en double au même moment, elles trouvaient ça plus simple à gérer. Et de mon côté, j'avoue que je serais plus effrayée par des jumeaux...puisqu'il y a justement tout en double à faire au même moment....
comme quoi, on a surtout peur de ce qu'on ne connaît pas.
( mais je crois qu'on sera toutes d'accord pour dire que finalement, des triplés, c'est encore plus dur , les quadruplés...etc... )

Milie
 (ses enfants en photo)

Ça vient de vous !

En fait, ce qui a motivé les bébés rapprochés c'est que comme ma fille est née à 32 SA (en plus césarienne sous anesthésie générale), je n'ai pas eu l'impression de terminer ma grossesse.

J'avais besoin de vivre les dernières semaines et un accouchement "normal" (même si j'ai eu finalement une autre césarienne) et il n'y avait pas tellement d'autres façons que d'en fabriquer un deuxième.

Le deuxième était prévu au programme, mais on aurait peut-être attendu un peu plus longtemps si j'avais pas eu ce besoin viscéral !

Estelle

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "266 jours de grossesse / La grossesse au jour le jour"

Voir aussi 

• Personnalisation
 

Votre agenda personnalisé : calculez les dates clés de votre grossesse
Calculez le jour de sa date de naissance
Calculez votre prise de poids "optimale"

............................................................................

• Articles associés à cette journée
 

L'amour pendant la grossesse, et après
Les petits maux de la grossesse
Un second bébé ?
Le placenta, stade, grade et position

............................................................................

• Pour le plaisir
 

Votre futur bébé, cette semaine (semaine 7)
Son développement en images
Aurez vous une fille ou un garçon ?

 

Pour vous


Exceptionnellement riches en fibres solubles, les graines de psyllium XANTIS, trempées dans l’eau, libèrent un abondant gel mucilagineux, laxatif très doux pour l’intestin.
Elles contribuent également à contrôler la glycémie, à abaisser le taux de cholestérol.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse

.