Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  CONCEPTION  >  Le début de la grossesse  >  FAQ : les tests de grossesse urinaires

FAQ : les tests de grossesse urinaires

10 questions sur le test de grossesse urinaire

10 questions que vous pouvez vous poser à propos des tests de grossesse urinaires


• La fiabilité des tests de grossesse urinaires ?

Si vous lisez la notice des tests de grossesse disponibles en pharmacie et parfois même juste ce qui est écrit en gros et en rouge sur la boite, les tests de grossesse sont supposés être fiables à 99 %.
Ce qui est vrai dans l'absolu, puisque tous les tests de grossesse reposent sur le même principe : détecter la présence de l'hormone béta hCG dans les urines.
 

Oui mais …
Tout dépend des conditions de réalisation du test.
Cela dépend également de la sensibilité du test que vous utilisez, du jour auquel vous le réalisez dans votre cycle et du moment auquel vous le réalisez dans la journée.
 

Ça commence à en faire des conditions pour être sûre du résultat affiché ...
Cette première question entraine donc presque toutes les autres, parce qu'elle n'a finalement pas de réponse ferme et immédiate !

• Quand faire le test de grossesse ? À partir de quel jour dans le cycle ?

Il y a la théorie : attendre le premier jour de retard des règles …
Et la pratique : le besoin viscéral de savoir, de confirmer ce que vous ressentez et l'irrésistible envie de réaliser le test le plus tôt possible dans le cycle.
 

Les faits :
L'hormone bêta-hCG commence à être sécrétée lorsque l'oeuf s'implante dans la muqueuse utérine environ au huitième jour après la fécondation (8ème jour après le rapport sexuel fécondant pour être directe …).
L'hormone béta hCG devient détectable environ deux jours plus tard, soit au 10e jour après la fécondation.


Les options disponibles pour vous :

Il y a une multitude de tests de grossesse disponibles sur le marché.
Même s'ils fonctionnent tous selon le même principe (détecter la présence de l'hormone béta hCG dans les urines), ils n'ont pas tous le même seuil de sensibilité.


Donc, si vous souhaitez effectuer un test de grossesse avant le premier jour de retard des règles, il vous faut choisir un test adapté, un test dit "précoce".


Ce qui entraine la question suivante ...

• Quel est le seuil de détection de l'hormone bêta hCG pour les différents tests de grossesse vendus en pharmacie ?

Après étude des différents tests de grossesse que vous pouvez trouver en pharmacie, il apparaît qu'il existe quatre types de tests de grossesse :

- Les tests de grossesse très précoce qui ont un seuil de sensibilité de 10 à 12 UI/L
Ils sont réalisables à partir de 10 à 12 jours après la fécondation.

- Les tests de grossesse qui ont un seuil de sensibilité de 20 UI/L qui sont réalisables 2 à 3 jours avant le premier jour de retard des règles.

- Les tests de grossesse qui ont un seuil de sensibilité de 25 UI/L, sensiblement les mêmes que les précédents, mais à utiliser au plus proche du premier jour de retard des règles.

- Les tests de grossesse qui ont un seuil de sensibilité de 50 UI/L, de plus en plus rares sur le marché, qui sont eux utilisables dès le premier jour de retard des règles, mais qui peuvent entrainer des faux négatifs au premier jour.
La notice de certains tests de ce type recommandent d'ailleurs leur utilisation vers le 19e jour après la fécondation.


Je vous invite à lire ce papier qui brosse en un clin d'oeil les seuils de détection pour 25 tests de grossesse les plus fréquemment vendus en pharmacie ou sur internet :
Seuils de détection de l'hormone béta hCG et tests de grossesse urinaires vendus en pharmacie

• Pourquoi est-il préférable d'effectuer le test avec la première miction du matin ?

Parce que le matin, si vous n'avez pas trop bu pendant la nuit, la concentration d'hormone bêta hCG sera plus importante dans ces premières urines.

Attention ! Vous pouvez très bien réaliser un test de grossesse à un autre moment de la journée, tout dépend de la sensibilité du test que vous utilisez et du jour du cycle auquel vous réalisez le test.
Cependant, cela augmente malgré tout le risque d'avoir un résultat négatif alors que vous êtes enceinte.

• Le test est très légèrement positif, suis-je enceinte ?

OUI ! (dans la très grande majorité des cas : voir les traitements hormonaux et les tests de grossesse ci-après)


Mais pourquoi est-ce si clair ?

Il y a trois options combinées et toujours les mêmes :
- la sensibilité du test utilisé;
- le jour auquel vous réalisez le test;
- le moment auquel vous réalisez le test dans la journée.

• Combien de temps le test de grossesse est-il lisible ?

Alors là, attention Mesdames, à votre chrono …


Il faut entre une à trois minutes pour que le test révèle son résultat …
Et ensuite, au-delà de 5 à 10 minutes après ces "une à trois minutes", le résultat qu'indique le test n'est plus fiable.
Le délai de lecture est généralement indiqué sur la notice d'utilisation des tests de grossesse


Donc, si une positivité apparaît après la fenêtre de temps d'utilisation recommandée par le test, ou au même titre, si la positivité du test disparaît après cette fameuse fenêtre, ne prenez pas en compte cette indication !

• Qu'est-ce qu'un résultat - faux positif, faux négatif ?

Un test "faux négatif" signifie que le test vous donne un résultat négatif alors que vous êtes bien enceinte.
Un test "faux positif" signifie que le test vous donne un résultat positif alors que vous n'êtes pas enceinte.


- Les tests "faux négatifs"

Vous pouvez obtenir un résultat faussement négatif si :
- vous effectuez le test trop tôt après la fécondation (période dans le cycle et seuil de sensibilité du test peuvent entrer en ligne de compte).
- vous effectuez le test alors que vos urines sont trop diluées rendant le test insensible à la présence de l'hormone bêta-hCG.
C'est pour cette raison que l'on conseille d'effectuer le test avec les premières urines de la journée qui sont plus concentrées.


- Les tests "faux positifs"

Ce sont des situations rares.
Un traitement hormonal particulier peut entrainer un faux positif, je vous invite à lire la prochaine question qui est juste ci-dessous.

L'autre situation … malheureusement, c'est la situation où la grossesse débutée aboutit à une fausse couche très précoce.

• Les traitements hormonaux peuvent-ils avoir une influence sur les résultats du test de grossesse ?

Oui, certains traitements hormonaux peuvent avoir une influence sur les résultats du test de grossesse.


Ce sont les traitements hormonaux qui contiennent l'hormone hCG comme l'Ovitrelle® par exemple.
Ces traitements peuvent avoir une influence entre 10 et 15 jours après leur injection, en fonction des doses reçues.


Votre médecin vous mettra certainement en garde vis-à-vis de ces possibles faux positifs. N'hésitez pas en tout cas à lui poser la question à l'occasion de l'une de vos consultations.


Tous les autres traitements (par exemple Clomid®, Duphaston®, Pergotime®) n'ont pas d'influence directe sur les résultats du test de grossesse.


Ils ont par contre une influence sur la durée et la structure du cycle qui pourraient décaler la date à laquelle le test peut être effectué.
Là aussi, n'hésitez pas à demander conseil au médecin qui vous suit dans ce parcours.

• L'allaitement fausse-t-il le résultat indiqué par le test de grossesse ?

La réponse est NON !

Par contre, ce qui est plus délicat dans cette situation, c'est que le cycle menstruel peut être irrégulier et donc l'ovulation plus difficile à repérer.

• Peut-on réutiliser un test de grossesse ?

Non, une fois imprégné d'urines, le test de grossesse ne peut pas être utilisé une deuxième fois.
(Cf - question posée plus haut : combien de temps le test de grossesse est-il lisible ?)