Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  ETRE BEBE  >  L'allaitement maternel  >  Les difficultés rencontrées pendant l'allaitement

Les difficultés rencontrées pendant l'allaitement

L'allaitement Maternel : les difficultés rencontrées pendant l'allaitement.

Allaitement Maternel : les difficultés de l'allaitement

 

• Les mamelons ombiliqués :


L'eau ou les mouvements d'étirement peuvent aider les bouts de seins à sortir.
Le bébé doit bien prendre toute l'aréole dans la bouche.

Pour aider : 

Avec du temps et de la patience, la majorité des bébés réussiront à téter sur un mamelon ombiliqué. La téterelle, bien qu’elle puisse sembler une solution adéquate, comporte plusieurs désavantages à moyen et long terme et ne devrait être utilisée qu’en tout dernier recours.


• Les crevasses :


Ce sont des lésions du mamelon qui peuvent entraîner des saignements.
En général, elles sont dues à une position du bébé qui se révèle inadaptée ou à une mauvaise façon de placer sa langue sous le sein.

Prévention :

-Il s'agit surtout de vérifier la position pendant l'allaitement, ainsi que la qualité de la succion: vous pouvez vous aider de coussins pour éviter que bébé glisse. -

- Essayez également de prendre une position différente (si votre bébé l'accepte) à chaque tétée, pour que le mamelon soit sollicité de façon différente.

- Appliquez quelques gouttes de lait sur vos mamelons après chaque tétée.

Pour accélérer la cicatrisation :

Il faut appliquer une pommade grasse en fin de tétée, et éviter l'humidité ou la déshydratation des mamelons.

Des poches froides peuvent aider à soulager la douleur des crevasses.

Il est également souhaitable de laisser le mamelon concerné au repos pendant 1 ou 2 tétées.


• Le manque de lait :


On a l'impression de manquer de lait lorsque le bébé réclame souvent le sein, ou qu'il semble ne pas avoir pris assez après une tétée.

Il est très rare que l'on manque véritablement de lait: moins d'une femme sur mille souffre réellement de ce manque.

Par contre, peut-être en effet, le bébé a-t-il très faim, auquel cas il faut augmenter la fréquence des tétées, ou est-ce un problème dans la position de la tétée.


• Engorgement :


L'engorgement est surtout à prévenir !
Les seins sont tendus et parfois douloureux.
L'engorgement est dû à une baisse de la sécrétion de l'ocytocine, surtout lorsque la maman est fatiguée ou stressée.

- Le problème est : alors que l'ocytocine est moins sécrétée, la prolactine continue à être produite.
Donc, le lait est fabriqué, mais il ne peut pas être éjecté !

Pour aider : 

- Essayer de se reposer ou de se décontracter, masser la poitrine et les aréoles.
- Mettre le bébé au sein peut également aider.
- Une douche chaude juste avant la tétée peut aider la lait à s'écouler. Ou l'application de glace entre les tétées peuvent aider à diminuer l'œdème. (il y a aussi les applications de kaolin -souvent possibles en maternité-)


• Une éjection de lait trop puissante :


Certaines mamans ont une éjection de lait très puissante, ce qui peut dérouter le bébé, qui a du mal à adapter le rythme succion-déglutition.

Pour aider :

- Amorcer manuellement la tétée, et attendre que l'éjection soit moins puissante.
- Allaiter le bébé en se couchant sur le dos, le bébé à plat ventre sur maman.

Ces difficultés se rencontrent plus fréquemment dans la phase de transition entre la montée de lait, et la phase où l'allaitement est bien installé.
- Vous pouvez également essayer de ne donner qu'un seul sein par tétée. 

Pour vous



Serviettes hygiéniques post-maternité Natracare

Les serviettes hygiéniques Natracare sont particulièrement recommandées après l'accouchement. Elles sont plus longues que la normale et possèdent une surface très douce pour un maximum de confort.
Indispensable dans votre valise de maternité !
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse
.