Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
1/3
La mort subite du nourrisson : recommandations et prévention
Accueil  >  ETRE BEBE  >  Maux et maladies  >  Prévention de la mort subite du nourrisson (MSN)

Prévention de la mort subite du nourrisson (MSN)

La mort subite du nourrisson (MSN) : causes et recommandations

La mort subite du nourrisson : les causes


Depuis 1994, la MSN est devenue un problème de Santé Publique.
En effet, il est apparu dans la fin des années 80 que ce drame était la première cause de mortalité post néonatale.

Partant de ce constat, les recherches médicales ont permis de définir des causes multi-factorielles à ces décès inexpliqués, et surtout, elles ont permis de mettre en place une prévention solide.

Les grandes campagnes de prévention débutées depuis une dizaine d'années ont permis de faire chuter le nombre de décès de 1464 en 1994 à 360 en 1997.(Source INSERM-INSEE)

C'est par la connaissance des conseils de prévention que ce drame pourra disparaître.


Définition


La MSN se définit par le décès soudain d'un nourrisson, qui jusqu'à présent, était bien portant.
Elle survient toujours dans le sommeil de l'enfant sans que rien n'ait pu donner un signe d'alerte.

Les différents examens pratiqués après le décès permettent de distinguer les décès subits expliqués (les différents examens permettent de définir les circonstances et les causes de la mort), et les décès subits inexpliqués (il est alors impossible de trouver une cause évidente, ce diagnostic est porté dans 25% des cas).



Incidence et Pathogénie


Incidence :
La MSN est statistiquement plus fréquente chez les bébés entre 2 et 4 mois.
Les garçons sont plus touchés que les filles.
Elle est plus fréquente en hiver et au printemps.

Pathogénie:
Les recherches effectuées dans ce domaine permettent de dire aujourd'hui que les causes des décès sont multi-factorielles.


On distingue aujourd'hui plusieurs causes aux décès des nourrissons :


- Les infections virales ou bactériennes touchant principalement les voies respiratoires.
- L'hyperthermie ayant pour cause une infection ou un environnement surchauffé.
- Immaturité du système nerveux autonome , entraînant l'exagération du réflexe vagale, ayant pour conséquence de ralentir très fortement le rythme cardiaque.
- Le reflux gastro-oesophagien, entraînant des spasmes laryngés, des fausses routes ou des apnées réflexes.
- Et comme nous l'avons déjà cité plus haut, près de 25% des MSN restent inexpliquées.
- Plusieurs mécanismes ont donc pu être mis en évidence, expliquant les décès.
En fait, plusieurs mécanismes peuvent s'enchaîner et mener à l'arrêt cardiaque. Les mécanismes principaux sont les apnées, les troubles du rythme cardiaque, les spasmes et les collapsus.


Les dernières recherches effectuées ces dernières années ont mis en évidence une cause neurologique possible: une déficience au niveau de la production de sérotonine.
Si vous souhaitez en savoir à ce sujet, je vous invite à lire: Implication de la sérotonine dans la mort subite du nourrisson, sur le Mag Maternéo.