Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  ETRE BEBE  >  Voyager avec bébé  >  Prendre l'avion avec son bébé

Prendre l'avion avec son bébé

Voyager en avion avec son bébé

Prendre l'avion avec son bébé
 

Aunty est hôtesse de l'air ET maman qui voyage en avion avec ses enfants.
Cela fait dix ans qu'elle travaille en tant qu'hôtesse, au début dans des compagnies charter, et aujourd'hui, dans une grande compagnie aérienne... probablement la plus connue des français... ;o)
Elle nous donne quelques clés, quelques astuces pour voyager sereinement avec son bébé en avion.

• Avant de rentrer dans l'avion, pendant les transferts et à la sortie de l'avion

Ce qui est à prendre en compte lorsqu'on va voyager avec son bébé en avion, c'est la totalité du temps de voyage.
Les temps d'attente avant et après le vol sont importants, et il faut également les organiser.

Avant l'enregistrement de vos bagages, vous avez toujours la poussette de votre bébé, si vous souhaitez l'emporter, mais dès l'enregistrement effectué, pendant les transferts ou à l'arrivée, la poussette étant placée en soute, vous ne l'aurez plus.
Dans ces cas, c'est le porte-bébé qui est le plus adapté, ou l'écharpe de portage bien sûr.

• Au moment de la réservation

- Ne pas hésiter à demander une place pour votre bébé, certains espaces dans l'avion permettent d'y poser un berceau qui vous est fourni par la compagnie aérienne. (voir un peu plus loin dans l'article.)
- La fameuse poussette : c'est au moment de la réservation que vous saurez si votre poussette va en soute, ou si vous pouvez la placer sous votre siège, ou dans les coffres à bagages de l'avion.
Les poussettes grandes poussettes seront enregistrées comme bagages encombrants.

Voir aussi :
Préparer votre voyage à l'étranger : les papiers d'identité de votre enfant mineur 

• Les filtres de sécurité ...

Le plus pénible aux filtres et d'enlever l'écharpe de portage ou le porte-bébé, surtout quand on est seule.
Quand j'ai pris l'avion avec mon bébé, j'ai dû donner le bébé à la personne derrière moi le temps de l'enlever.
Parfois pour l'enregistrement et les filtres de sécurité il y a des fils prioritaires où on peut passer devant tout le monde. Si on ne le propose pas il faut demander, ça ne mange pas de pain et ça fait toute la différence! ;o)

• Dans l'avion

Les bébés (tous les enfants qui n'ont pas encore fêtés leurs 2 ans) n'ont pas de siège et voyagent sur les genoux d'un adulte.
On vous donnera une ceinture adaptée à mettre obligatoirement pour le décollage, l'atterrissage et les turbulences. Je vous conseille de la garder attachée pendant tout le vol, comme devrait le faire tout le monde ; c'est une précaution, pas une raison de prendre peur.

• Les berceaux à bord de l'avion

Il existe des berceaux pour bébés, ils peuvent y passer un très bon voyage jusqu'à 6 mois (dans les faits : jusqu'à 65 cm et/ou 10kg). Il faut voir avec la compagnie quand il faut demander vos places "bébés": à l'enregistrement, 36 heures avant sur internet, au moment d'acheter les billets - ça varie.
Il vous faut donc un emplacement berceau. Là dedans il dormira comme à la maison.
Pensez juste à attacher la fermeture éclaire une fois que votre bébé est installé - encore c'est une précaution.
Dans certaines compagnies, on ne peut pas réserver la nacelle, elles sont automatiquement attribuées aux bébés les plus petits à bord.

• Au décollage, à l'atterrissage

Pour lui éviter d'avoir mal aux oreilles il faut essayer de faire téter votre bébé surtout pendant la descente.
Les oreilles peuvent se boucher pendant la montée mais ce n'est pas là que les bébés risquent de faire une otite barotraumatique.

S'il a le nez un tout petit peu bouché il faut le nettoyer avant la descente. Et aussi le réveiller.
On n'a jamais envie de réveiller un bébé qui dort mais, on ne déglutit pas en dormant et c'est comme ça qu'ils peuvent avoir mal.

Si vous avez oublié du sérum physiologique, il y en a à bord, mais à la fin du vol l'équipage sera assez occupé donc il vaut mieux anticiper et en faire la demande avant.
Vous saurez quand la descente commence par une annonce du style, "nous commençons notre descente sur Papeete, veuillez regagner votre siège ..." (oui on rêve ^^!)

• Préparer ses biberons

On peut emporter sa propre bouteille d'eau mais sous certaines conditions, que je ne connais pas dans toutes les compagnies aériennes. Je n''ai "que" l'expérience au départ de Paris et de l'Angleterre.
À Paris, les personnes de la sécurité ne s'y opposent pas à partir du moment où elles voient votre bébé ; j'ai pu passer avec une bouteille non entamée.

En Angleterre j'ai dû goûter l'eau, qui devait être impérativement dans les biberons et non pas dans une bouteille d'eau. J'ai donc ouvert ma bouteille, versé l'eau dans les biberons et ensuite je l'ai goûté ...(!!)
De toute façon on peut toujours en acheter après les filtres de sécurité, et on vous en donnera dans l'avion s'il le faut. C'est encore une raison de rester zen, on ne peut pas savoir ce qu'ils vont nous demander de faire, il faut juste les écouter et suivre les consignes.

• Le faire manger quand il est plus grand

On peut chauffer les petits pots et plats des enfants au bain marie dans l'avion mais il n'y a pas de micro ondes donc ça prends du temps.
Anticipez, et demandez à l'hôtesse de réchauffer le plat de votre enfant avant qu'il n'ait réellement faim!!

• L'occuper pendant le vol

Quand on voyage avec un tout petit bébé, ils dorment une bonne partie du voyage.
Cependant, et également lorsqu' ils grandissent et qu'il faut réellement les occuper pendant le voyage, il est préférable d'éviter les jouets qui énervent tous les autres passagers, ceux qui font du bruit, en particulier.
Un livre en tissu, son doudou, des jeux silencieux... sont vos meilleurs alliés.
Quand ils sont plus grands, livres, dessins, jeux silencieux,
Par ailleurs, il y a pas mal de chose à voir, les écrans, les gens qui passent, l'extérieur de l'avion: le ciel et les nuages, le panorama qui s'offrent à leurs yeux... cela ne les occupera pas forcément 4 heures, mais c'est une belle expérience!

• Prévoir dans le sac à langer

Un nombre suffisamment large de couches, de lingettes et de changes pour votre bébé et de poudre de lait si vous donnez le biberon à votre bébé, parce que les retards sont toujours possibles, au départ, ou à l'arrivée... donc autant anticiper !

• Le comportement de votre bébé ...

À la question : "si un bébé hurle pendant 10h de suite, vous faites quoi ? Est-il possible de s'isoler un peu pour "soulager" les autres passagers ?
Aunty répond :
"S'il n'y a pas de turbulences, vous pouvez vous lever et vous placer au niveau des portes. Comme ça vous casserez les oreilles de l'équipage mais pas de vos voisins" (humour anglais de notre hôtesse de l'air, je vous rassure).

"Je me souviens d'un passager qui m'a demandé de faire taire un bébé qui le dérangeait. Je lui ai répondu avec tout le tact et le professionnalisme que j'ai acquis pendant ma carrière, que je pensais que le bébé cassait aussi les oreilles de sa maman et que j'étais certaine qu'elle faisait tout son possible pour le calmer pour qu'elle puisse se reposer elle-même."