Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
3/3
Je déteste la grossesse - toujours des témoignages
Accueil  >  ETRE MAMAN  >  Dossiers et Thèmes  >  Je n'aime pas être enceinte

Je n'aime pas être enceinte

La suite des témoignages sur la grossesse comme passage obligé

La grossesse comme passage obligé ...



• Moi aussi je rejoins vos avis ...c'est ma 2è grossesse, la première ne m'avait pas laissé un souvenir impérissable .....mais là c'est le pompon !


En plus des nausées (bon ça, ça arrive...), j'ai eu durant le 3è mois un décollement de la poche embryonnaire ayant conduit à une hémorragie ... Plus de peur que de mal, mais du temps allongée.... 

Et au 4è mois on m'annonce un mauvais résultat de la prise de sang pour la recherche de triso, bilan amniocentèse ! 


j'ai trouvé ça très traumatisant, et l'attente de 3 semaines pour le résultat est terrible ! ouf bébé n'a rien, nous voila tranquilles ... En théorie car depuis 3 semaines mon col de l'utérus s'ouvre, et j'ai des contractions efficaces et douloureuses ! 


Donc arrêt complet de travail et d'activité, bref clouée au canapé .... 


Je m'ennuie, j'ai mal, bref je n'ai qu'une envie : que le 5 juillet arrive, car même si bébé va très bien, moi le moral va mal ....

 
Bref la grossesse c'est vraiment chacun sa façon de voir, mais je suis plutôt perplexe sur la théorie "heureuse" !!! Mais on aura les plus beaux bébés du monde, et tout ira mieux !!!!


Sandrine

-------------------------------------------------------------------------

• Bonjour,


Je suis enceinte de 4 mois et il s'agit de ma deuxième grossesse.


Je suis tout à fait d'accord avec vous et je pense qu'il faut être soit sado-maso soit avoir une grande force d'auto-persuasion soit être un peu menteuse pour affirmer aimer être enceinte.


La notion de maternité n'a rien à voir avec les transformations biologiques dues à cet état et il faut arrêter de culpabiliser les femmes qui ont du mal à s'épanouir dans la grossesse à cause de tous les désagréments, ce que les médecins appellent "les petits tracas" (nausées, vomissements, mal au dos, fatigue........). 


Alors je dis à toutes les femmes enceintes qui pensent devenir de futures mauvaises mères parce qu'elles n'apprécient pas biologiquement leur état : vous avez le droit de vous plaindre, vous avez le droit de revendiquer votre non-satisfaction à être enceinte et cela ne fera pas de vous de mauvaises mères pour autant.


Céline

-------------------------------------------------------------------------

• Salut

Pour moi aussi la grossesse est une épreuve ... 
C'est ma 3e et je suis une maman comblée dès lors où cet état de m... touche à son terme soit après l'accouchement. 


Les poussées d'hormones me rendent dingue, je suis explosée de fatigue alors que je suis naturellement hyper active et je ne sais pas me voir dans un miroir. 

La fête … donc je vous comprends mais pousse plus loin la réflexion en m'interrogeant sur la réalité ;en effet, quand une femme me dit combien elle est heureuse et épanouie pendant ces 9 mois, je me demande si elle ne cherche pas à 
1- se persuader ou 2- se différencier ( moi, je suis forcement une mère modèle car...) pire encore, que sa vie doit être mortellement ennuyeuse si elle s'éclate avec les crampes,les brûlants d'estomac, les bouffées de chaleurs et j'en passe ! 


Pour moi ma vie de femme active et d'amante meurent avec cet état car le papa me fait le plan de l'abstinence et mon loupiot régit un peu trop ma vie en empêchant (sous peine de coups de pieds ) de me tenir comme je veux ! ... En bref, je hais la grossesse qui est synonyme de frustrations. 


Anonyme

-------------------------------------------------------------------------

Bonjour, 


Je suis maman d'une petite fille de 3 mois et j'ai été "très malade" pendant ma grossesse, je pense aussi que tout le monde décrit cet état comme un moment de plénitude et de bien-être mais je vais vous en dépeindre un tout autre tableau.


Tout d'abord ma grossesse s'est déroulée sans aucun problème même si j'étais stressée mon gynécologue me rassurait en permanence en me disant que tout allait pour le mieux. 


En attendant, dès la 4ème semaine de grossesse j'ai commencé à avoir de terribles nausées, des vomissements, des maux d'estomac, des migraines atroces et des évanouissements tout cela bien sûr pendant les chaleurs de l'été ! Les nausées, les maux d'estomac et migraine ont duré jusqu'au 6ème mois ! 


Au début de grossesse j'étais en pleurs, je ne pouvais évidemment plus conduire et plus travailler.
Tout ce que je mangeais me donner mal au cœur. C'était franchement atroce. Et je ne suis pas douillette, parce que je vivrais 10 accouchements plutôt que ces mois de mal au cœur et vomissements constants.
En effet, ce qui est pénible c'est que ces maux même bénins durent et vous épuisent sur la durée, je me disais que je ne tiendrai jamais le coup ! 


Alors celles qui disent il ne faut pas s'écouter c'est qu'elles n'ont jamais eu ce genre de problèmes que tout le monde minimise. Par contre le vrai bonheur c'est quand vous sentez votre bébé bouger. 


Les contractions de l'accouchement (bon j'ai eu une péridurale mais quand même 8h de contractions) ne sont rien à côté de ces maux de la grossesse. 
Un accouchement c'est court (16h au plus) comparé au longs mois de nausées...et autres maux sympathiques, en plus vous êtes dans l'euphorie parce que vous souffrez pour donner la vie : la plus belle des choses qui soit ! 


Alors je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il ne faut pas idéaliser la grossesse, c'est un état particulier qui peut engendre un mal être profond comme un bien-être magique.


Surtout il ne faut pas juger sévèrement les femmes enceintes qui sont mal et malades, ça arrive plus souvent qu'on ne le croit. Même celles qui sont en forme se languissent bien souvent d'accoucher en fin de grossesse, pourquoi ? 
Tout simplement parce qu'elles sont lourdes et fatiguées, même si elles ne l'avouent pas ! 


Je souhaiterais finir par tout autre chose que l'on ne dit pas aussi (pourquoi j'aimerais bien le savoir), l'allaitement ça peut être très douloureux et ça n'est pas aussi naturel qu'on ce qu'on veut bien nous faire croire. 
Mais c'est encore un autre débat : ) 


Cécile