Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
1/2
La contraception après la grossesse : du stérilet aux méthodes naturelles
Accueil  >  ETRE MAMAN  >  Juste après l'accouchement  >  Choisir sa contraception après l'accouchement

Choisir sa contraception après l'accouchement

La contraception après l'accouchement, allaitement ou biberon

Choisir sa contraception après l'accouchement


Remarque d'introduction

Il est évident que l'on a autre chose en tête à la Maternité, mais votre futur moyen de contraception est un point de discussion important à aborder avec votre médecin ou votre sage-femme pendant votre séjour. Certaines d'entre nous, les plus prévoyantes, en discutent dès la fin de grossesse.

Dès les premiers jours après la naissance de votre enfant, vous aurez ainsi toutes les informations utiles, vous aurez aussi l'ordonnance et les recommandations précises et adaptées à votre situation (en prenant en compte vos antécédents médicaux, vos particularités, vos attentes, votre situation vis-à-vis de l'allaitement...)...

Comme on dit ces derniers temps : "Ça... c'est fait!" ;o)

Vous donnez le biberon à votre bébé ou vous pratiquez l'allaitement mixte

Ce sujet demande en premier lieu de faire le point sur le retour de la fertilité après la naissance.
Lorsque le retour de couches a lieu, il s'est souvent écoulé entre 6 et 8 semaines.
Ces premières règles après la naissance de son enfant sont souvent plus abondantes que les règles habituelles.
6 à 8 semaines pour avoir de nouveau ses règles signifie qu'il y a ovulation entre 4 à 6 semaines après la naissance de votre enfant.
Il est donc important de choisir rapidement un moyen de contraception, que vous allaitiez votre enfant ou non. 

Vous allaitez exclusivement

On a coutume de dire que l'allaitement est un moyen de contraception naturel.
Il faut nuancer cet adage en introduisant la notion de l'âge de l'enfant.
La prolactine sécrétée lorsqu'une femme allaite empêche toute ovulation. Ceci est vrai dans les premières semaines après la naissance de votre enfant, si vous l'allaitez exclusivement.

Les recommandations de l'ANAES :

Citation : "Des rapports récents, sur l’allaitement maternel, indiquent que l’allaitement constitue, à condition d’être exclusif ou quasi exclusif, une méthode fiable et efficace jusqu’à 6 mois après l’accouchement".

Dans les faits, dès qu'il y a introduction d'autres aliments, entraînant un espacement des tétées significatif (de 4 heures, référence ANAES), il est recommandé de prendre de nouveau un moyen de contraception.

Quels sont les moyens contraceptifs à votre disposition après l'accouchement ? 

La pilule

La pilule peut être reprise dans les semaines qui suivent l'accouchement 3 à 4 semaines après), dans les faits, elle vous peut vous être prescrite par le médecin ou la sage-femme dès la maternité.

• Il existe deux types de pilule :

– La pilule œstroprogestative : Elle n'est conseillée que pour les femmes qui n'allaitent pas. En effet les œstrogènes freinent la lactation !
– La micro-pilule : qui ne contient que de la progestérone, et celle-ci peut être prise par les femmes qui allaitent.

-------------------------------------------
• À la page suivante, la suite de l'article :

Le stérilet, l'implant contraceptif, le patch contraceptif, l'anneau contraceptif, la contraception locale et remarque à propos des méthodes naturelles.