Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  ETRE MAMAN  >  Juste après l'accouchement  >  Les fuites urinaires, les problèmes d'incontinence après l'accouchement

Les fuites urinaires, les problèmes d'incontinence après l'accouchement

Fuites urinaires - Les problèmes d\'incontinence suite à l\'accouchement et à la grossesse.

Incontinence et Accouchement



L'incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire et incontrolée d'urine. Bien qu'elle soit encore taboue dans notre société, elle n’en est pas moins une pathologie qui touche un grand nombre de personnes. Elle se manifeste sous plusieurs formes et touche un large public qui, contrairement aux idées reçues, n’est pas constitué uniquement de personnes âgées. Avec plus de 3 millions de français concernés, l’incontinence urinaire constitue un véritable enjeu en matière de santé publique qui peut concerner tous les âges de la vie.


La femme est la plus touchée par l'incontinence, principalement du fait des traumatismes obstétricaux liés aux accouchements. Ainsi, une étude norvégienne (étude EPICONT) a permis d’établir la prévalence de l’incontinence urinaire par classe d’âge. Il est ainsi ressorti que :


12% des femmes de 20 à 29 ans souffrent d'incontinence
25 % des femmes de 60 à 69 ans souffrent d'incontinence
32% des femmes de plus de 80 ans souffrent d'incontinence


Au sein des patientes incontinentes, tout âges confondus:
près de la moitié présentent une incontinence urinaire d’effort,
10 à 20% seulement une incontinence urinaire par impériosité,
le reste de la population présentant une incontinence urinaire mixte.


En analysant le type d’incontinence en fonction de l’âge, il apparaît que l’incontinence urinaire d’effort prédomine chez la femme jeune (moins de 50 ans), tandis que l’incontinence urinaire par impériosité et l'incontinence mixte prédominent chez la femme plus âgée (plus de 50 ans).


L'une des premières causes de l'incontinence urinaire d'effort, qui touche près de la moitié des femmes est la grossesse.
Ainsi 1 femme sur 3 souffre de fuites urinaires suite à son accouchement. Lors des grossesses et de l’accouchement en particulier, le périnée des femmes subit une détérioration pouvant entraîner une incontinence temporaire. Elle est observée notamment dans le cas d’accouchement de bébé dépassant les 4 kilogrammes. Le nombre de grossesses et les éventuelles déchirures périnéales intervenues lors de l’accouchement sont des facteurs de risques supplémentaires pour la femme.
Plus le périnée est sollicité durant l'accouchement et plus grande est la probabilité de développer une incontinence d'effort. Certaines études scientifiques ont montré que des facteurs comme le poids important du bébé, un périmètre cranier élevé ou encore les accouchements par le siège augmentent considérablement les risques d'incontinence à l'effort.


Les images ci-dessous illustrent l'impact de l'accouchement sur les muscles du périnée.

image interdite


L'image ci-dessus représente l'anatomie de la femme avant l'accouchement. Le périnée et les muscles pelviens ne sont pas endommagés.
 

image interdite



Ici, le passage du bébé a engendré des déchirures au niveau des mucles du périnée ce qui pourra entrainer une incontinence. Dans ce cas, la rééducation périnéale est une solution qui permet de retrouver le tonus de son périnée.

La rééducation périnéale doit impérativement être correctement menée suite aux accouchements afin d'éviter tout problème de fuites urinaires.
Nous mettrons prochainement en ligne un article dédié à la rééducation périnéale.

Plus d'informations sur l' incontinence et les fuites urinaires chez Sphère-Santé.