Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
2/3
Le manoir ... Un mariage épique
Accueil  >  ETRE MAMAN  >  Pour le plaisir  >  Les bons mots de nos mamans : Emmanuelle

Les bons mots de nos mamans : Emmanuelle

L'église ...

Une gigantesque tartine au beurre salée... où l'aventure d'une maman à un mariage ... 



L'église ...


Bref, après une course effrénée à pied pour franchir les 100 mètres, digne d'un Powel sous EPO, et c'est pas facile de courir avec un gosse dans les bras et des chaussures à talon que vous n'avez pas portées depuis plusieurs années croyez-moi, la famille C pris place dignement et fièrement dans l'église, une demi seconde avant l'entrée de la mariée.

Non c'est vrai, ça aurait été trop bête de louper l'entrée de cette magnifique créature, à la ligne sublime, portant une robe d'une simple mais soyeuse perfectitude, au sourire éclatant, à la peau de pêche et aux cheveux soyeux.

Naaaan, pas grave quand de mon côté, pour compenser une utilisation très épisodique de l'épilateur ces derniers temps, j'avais enfilé à la va-vite le premier pantalon assez propre de ma garde-robe qui m'était tombé sous la main. Aaaah et puis tant pis s'il traînait par-terre parce que les ourlets étaient décousus, hein ?

Et puis la chose était rehaussée par un petit décolleté que malheureusement je n'avais pas remis depuis un bail. Aaaah trop dommage, j'avais oublié que mes nénés avaient depuis subit un léger rétrécissement combiné à un affaissement global, le tout de manière dissymétrique.
Je vous laisse imaginer l'effet visuel très moyen et surtout très instable obtenu, les micro mamelles non retenues ayant tendance à s'échapper de tous les côtés.
Et je passe sous silence le maquillage spasmodique et les cheveux informes, chut chut chut.

Bref, la mariée était très éblouissamment belle.
La cérémonie fût très émouvante et heureusement extrêmement rapide (c'était un curé adepte des MTGV, mariages à très grande vitesse).

Heureusement puisque notre fiston déclara subitement une angoisse religieuse qui déclencha chez lui des 'maman, a peuw tapoutaye' !!!!, 'mamaaaaaaaaaaaaan, a peuuuuuuuuuuw !!!!!!!!!' du plus bel effet juste au moment de la bénédiction nuptiale et je ne vous parle pas de la grande classe de sortir un sein pour allaiter en urgence pendant le Notre Père, amen.