Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
36/41
36 SG -38 SA : Introspection 34 SG -36 SA : Comment vais-je faire pour tout gérer ?
Accueil  >  GROSSESSE  >  280 jours pour toi  >  Récit de grossesse : Johanne et son petit J

Récit de grossesse : Johanne et son petit J

35 SG -37 SA : Les récits effrayants autour de la grossesse et de la naissance

Récit de grossesse : Johanne attend son deuxième enfant, semaine par semaine.

35 SG - 37 SA : Les récits effrayants autour de la grossesse et de la naissance

Mon petit J,

J'ai le sentiment de perdre pied. Rien ne va plus.
La fatigue m'envahit, et j'ai si mal en dormant que mes nuits sont fortement écourtées. Pourtant chaque jour, je dois être là pour Nana, et je n'y arrive plus. Mon corps me fait mal, et quelques contractions réapparaissent.


Développement du fœtus :
• 35 semaines de grossesse

Les brûlures aussi sont de nouveau présentes malgré les médicaments.

Et toi.as-tu grandi à ce point ?! J'ai l'impression d'avoir un bébé à présent bien trop gros pour mon ventre. Je suis sans cesse en train de te replacer (merci l'haptonomie !) mais toi tu prends un malin plaisir à venir te placer très haut.

Pourtant, j'entame tout juste le 9ème mois.je suis abattue. Mais cela reste toujours de bien courte durée.

D'abord parce qu'il y a Nana. Mais aussi parce que dès que je passe le pas de la porte, je reprends une démarche alerte et volontaire, je plaque mon plus joli sourire sur mes lèvres, et j'arbore un air épanoui !
Pas envie d'entendre de commentaires compatissants : « Ma pauv'dame, c'est jamais facile une fin de grossesse, hein ? »
Au moins à la place, je n'entends que de jolies choses très positives .

Ceci dit, je crois que ce qui sera très agréable après l'accouchement, ce sera de ne plus voir tous ces regards qui se posent sur mon ventre, et ces commentaires à voix basse sur mon passage.
J'en ai assez. Encore l'autre jour au restaurant, trois femmes assises à côté de nous ont été très inspirées à la vue de mon ventre.
Elles ont passé une heure à parler chacune de leur accouchement, de pré éclampsie, de cordon ombilical enroulé autour du cou, bref que de choses particulièrement agréables à dire devant une femme enceinte.
Je trouve ça totalement dingue et je me dis que les gens sont particulièrement sans-gêne lorsqu'il s'agit de grossesse.
Je ne compte même plus le nombre de fois où j'ai dû éviter des mains importunes qui ambitionnaient de toucher mon ventre.

Bref, j'essaye quand même de passer outre tout ça, parce que je vis une expérience magnifique, sans doute la dernière puisque si 3ème enfant il y a dans un futur plus ou moins proche, il sera adopté. Voilà petit ange.

L'heure est presque au bilan. Ce sont les dernières semaines avec toi au creux de mes entrailles.
Ce sont les derniers jours de ma vie durant lesquels je sentirai un petit être se mouvoir en moi.

Expérience intense. Expérience de la vie.

Jamais je n'aurais pensé être capable un jour d'être cette femme si maternelle parfois, si câline, si douce, moi qui n'avais été pendant longtemps qu'écorchure.

Je t'aime.

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / 280 jours pour toi"