Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
5/41
5 SG -7 SA : nausées et échographie précoce 3 SG -5 SA : la fatigue des premiers jours de grossesse
Accueil  >  GROSSESSE  >  280 jours pour toi  >  Récit de grossesse : Johanne et son petit J

Récit de grossesse : Johanne et son petit J

4 SG -6 SA : l'annonce de la grossesse : le dire ou le cacher ?

Récit de grossesse : Johanne attend son deuxième enfant, semaine par semaine.

4 SG - 6SA : L'annonce de la grosse : le dire ou le cacher ?

Mon petit J,

Les vacances sont enfin là! Ouf!

Je commence à avoir mal au ventre, et j'avoue que cela m'inquiète un peu. Je ne me souviens pas avoir eu ça pour ta sœur.
On me rassure: chaque grossesse est différente. Oui, c'est vrai. Mais c'est mon petit côté inquiet.


Le développement du fœtus :
• 4 semaines de grossesse

Comme beaucoup de futures mamans, je me fais une montagne d'une toute petite chose!
Et si c'était une grossesse extra-utérine? Ne sois pas idiote et cesse de dire des bêtises!
Tu auras le temps de t'inquiéter pour des choses plus graves.

Rendez-vous est pris avec le gynécologue qui nous suivra pendant ces neuf mois.
Je ne le connais pas car nous avons changé de région il y a un peu plus d'un an. Nous le rencontrerons le 02 mars.

Nana a trahi notre secret!
Cette semaine, en allant la chercher à la crèche, la puéricultrice me dit qu'elle a annoncé à tout le monde que son petit frère ou sa petite sœur est dans le ventre de maman.
Quelle coquine!
La puéricultrice me dit qu'elle avait peut-être envie de partager cette grande nouvelle avec ses amis. C'est sans doute vrai.
Moi-même je brûle d'impatience de parler de toi. Mais il est encore trop tôt.

Le plus dur, c'est qu'on me parle de femmes qui sont enceintes et j'ai envie de répondre:«Moi aussi, je le suis!».
Je dois encore attendre.

Je fais déjà mille projets pour la rentrée. Je commence à regarder comment tout va s'organiser.

Et je pense à dans quatre mois. Je vais devoir jouer une pièce de théâtre et tu seras là, avec moi.
J'espère que ça ira et que ça ne se verra pas encore trop.

Est-ce le fruit de mon imagination? J'ai déjà l'impression de prendre un peu de ventre!

Mon cerveau tourne à plein régime depuis que je sais que tu es là. Je commence déjà à avoir du mal à dormir.
Je rêve beaucoup; je cauchemarde beaucoup également.
Moi qui avais délaissé l'écriture depuis quelques temps, j'ai l'impression d'avoir une tonne de choses à mettre sur papier.
J'ai envie de parler de toi.
Hasard?

Au même moment, j'entends parler d'un projet qui consiste à écrire chaque semaine - via un site de mamans que j'adore! - à propos de sa grossesse.
Cela me paraît être une évidence. Je vais parler de toi, petit homme. Je me lance dans l'aventure et rétrospectivement, je mets à l'écrit mes toutes premières semaines de grossesse.

Je me pose des questions. Pourquoi ce besoin d'écrire? Sans doute pour exorciser mes peurs.
A qui écrire? A toi.

Là encore, même si je vais partager mes textes avec d'autres, c'est une évidence.
Ce qui est étrange c'est que tu existes déjà de façon si forte à travers les mots alors que si on y réfléchit bien, pour le moment tu n'es encore qu'un tout petit bout vraiment, vraiment pas bien gand.

Mais tu portes en toi une promesse immense.

A bientôt.

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / 280 jours pour toi"