Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
36/39
Enceinte de 39 semaines, 41 semaines d'aménorrhée : Monitoring du rythme cardiaque foetal Enceinte de 37 semaines, 39 semaines d'aménorrhée : quelques angoisses légitimes
Accueil  >  GROSSESSE  >  280 jours pour toi  >  Récit de grossesse : une grossesse en Espagne

Récit de grossesse : une grossesse en Espagne

Enceinte de 38 semaines, 40 semaines d'aménorrhée : faux départ

Récit de grossesse semaine après semaine : Lyla est enceinte de son deuxième enfant. 

38 semaines de grossesse - 40 semaines d'aménorrhée

40sa, on y croyait pourtant ...


Lundi :
Je répète à tout le monde que j'en ai marre...
Mais en revenant du parc avec petit monstre, je ne me sens pas “dans mon assiette”...
Quand mon monstre est enfin au lit, tranquille....mes intestins commencent leur révolution...suivis des contractions...


Développement du fœtus :
• 38 semaines de grossesse

Je commence à noter les minutes au bout d'une petite heure....elles sont régulières toutes les 4 minutes...mais ne sont en aucun cas douloureuses..je ne m'affole donc pas...
Chéri rentre, croit faire une blague en me disant “t'as une tronche à accoucher ce soir”... Je prends une douche chaude, je me relaxe, je m'allonge, mais rien n'y fait, elles sont toujours là, nombreuses et rapprochées...

Je décide d'appeler ma doula, juste pour lui dire...mais je suis super zen, je ne ressens pas le besoin de sa présence pour l'instant...
Je vais passer la nuit complète comme ça, à contracter toutes les 4 minutes, et ce, jusqu'au lendemain matin...


Mardi :
Mais voilà...sur les coups de 9h30, les contractions s'espacent et s'arrêtent....
Elles ne reprennent que dans l'après midi...mais encore très espacées...
Bref...je pensais que c'était le jour J....et bien non...ce n'est pas pour maintenant apparemment...zut !!!
 

Mercredi :
Au parc où j'amène tous les jours mon petit monstre, nous étions 4 filles enceintes...et aux vues du périmètre abdominal de chacune, je pensais que j'étais la première à devoir accoucher...
Mais que néni...j'ai assisté aujourd'hui à une brochette complète de 3 “chupeurs” de nénés en action...

Les regards de pitié se posent sur moi, quand on ne me dit pas “encore là ???”...pfffff
Rien, pas de contractions significatives..c'est le calme plat...
 

Jeudi :
Ca fait 3 nuits que mon petit monstre nous fait la java...il hurle non stop “mamannnnnnnnnnnn” en pleine nuit, ne veut plus dormir...ni tout seul, ni avec son père, ni avec la grand-mère, ni même avec moi à côté de son lit...

On désespère...la seule chose le calmant étant de le laisser dormir avec moi, collé à mon ventre...
Il “sent” c'est sur...mais moi, ce dont je suis sûre également, c'est que le stress qui est engendré (je ne sais pas si c'est le mien qui provoque le sien ou le contraire) m'arrête complètement les contractions quand elles commencent à se mettre en route...

Je suis fatiguée, je n'ai vraiment pas envie d'accoucher dans ces conditions...


Vendredi :
On décide donc de cododoter avec petit monstre...y'a du mieux...mais je ne dors pas bien sur mon lit...et les contractions ont décidé de m'abandonner totalement, de nuit comme de jour....

On discute avec ma doula...elle me dit que la seule chose qui revienne dans nos conversations, c'est effectivement cette sensation que le stress arrête tout...elle me propose d'aller voir une thérapeute en fleurs de bach...j'accepte..de toutes façons, je ne perds rien, mis à part quelques euros...

J'ai rdv demain...


Samedi :
Je suis donc allée à mon rdv avec la thérapeute...drôle de rdv..ça remue aux tripes, c'est digne d'une consult de psy...

En gros, j'ai la trouille, la trouille de mourir, de laisser mon fils tout seul...
du coup, le pauvre, ben lui aussi, il a la trouille...

Nous voilà donc avec nos petites fioles de potion....et dès que j'ai commencé à en prendre, les contractions sont revenues....ça marche donc réèllement ???


Dimanche :
Des contractions espacées...rien de plus

On repart donc pour un tour...la mort dans l'âme, je commence la 41ème semaine, non sans un pincement au cœur et quelques inquiétudes...

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / 280 jours pour toi"