Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Accouchement  >  L'épisiotomie

L'épisiotomie

L'épisiotomie

L'épisiotomie


 

A l'heure actuelle, près de 60% des naissances ont lieu avec le concours de l'épisiotomie.


Comment cela se passe ?


Le médecin ou la sage-femme pratique une incision des muscles sous-jacents du périnée au moment de l'expulsion.
Cette incision est pratiquée pour élargir le vagin, et donner plus d'espace de passage au bébé.


A quel moment ?


L'épisiotomie est pratiquée lorsque la tête du bébé est visible.
Le périnée, très tendu à ce moment devient insensible, il n'y a donc pas nécessité d'anesthésier cette région.
Par contre, la sage-femme insensibilisera cette zone au moment de la réparation de l'épisiotomie.


Pourquoi ?


Elle est pratiquée pour éviter le déchirement du périnée.
On pourrait la considérer comme un moindre mal.
Elle peut préserver la fonctionnalité du muscle dans ses fonctions sphinctériennes et sexuelles si le risque de déchirure est important.
En clair, elle peut permettre d'éviter des incontinences urinaires post-partum.

Cependant, plusieurs études, et l'OMS remettent en question l'utilisation "systématique" de l'épisitomie à l'heure actuelle, et de ses avantages énumérés sur le long terme.

Ce sujet est controversé, les recommandations de limiter la pratique de l'épisiotomie à des cas très précis sont nombreuses, mais dans les faits, 60% des accouchements ont lieu avec le concours de l'épisiotomie, et elle est pratiquée pour près des 3/4 des femmes primipares ...
 


Dans quels cas précis ?


Elle est parfois effectuée systématiquement lors d'un premier accouchement.
Parfois, uniquement lorsque cela est réellement indispensable pour éviter la déchirure, ou pour l'enfant qui est en souffrance, ou en cas d'utilisation des forceps.

Elle est automatique lorsque l'enfant est prématuré, pour lui éviter de forcer.
Elle est particulièrement indiquée si le périmètre crânien de l'enfant est important.
Il est également plus fréquent d'avoir une épisiotomie lorsqu'il s'agit du premier accouchement, ou que le bébé se présente en siège.
 

Il existe deux types d'incisions :


L'incision médiane se pratique entre le vagin et l'anus.
L'incision médiolatérale se pratique sur le côté du périnée, permettant de prévenir une déchirure entre le vagin et l'anus.


Et après ?


- Juste après la délivrance, la sage-femme posera des points de sutures.
Actuellement, il est extrêmement fréquent que l'on pose des fils résorbables. L'épisiotomie se résorbe d'elle même, il n'y a pas de nouvelle intervention pour oter les fils.

- Les premiers jours après l'accouchement, les sensations de l'épisiotomie sont douloureuses.
La plus grande difficulté est de s'asseoir, mais il existe maintenant des bouées qui permettent d'éviter l'étirement et l'écrasement de la cicatrice, même si leur utilisation est également remise en question ...
Le plus sage, est de demander conseil et assistance à la sage-femme qui vous suit après l'accouchement pour soulager ces douleurs.
Il faut, en général 3 ou 4 semaines pour qu'elle devienne insensible.


Les précautions à prendre :


Il est préférable d'éviter les rapports sexuels tant que l'épisiotomie n'est pas cicatrisée.
Il est nécessaire d'avoir une hygiène très rigoureuse, ce qui favorise la cicatrisation. Il est conseillé de laver la cicatrice après chaque miction.

Si votre épisiotomie reste douloureuse, qu'elle est rouge, gonflée ou qu'elle saigne, c'est qu'elle est certainement infectée.
Dans ce cas, et de toute façon si vous avez un doute, appelez votre médecin, pour éviter une surinfection.


Mettre toutes les chances de son côté :



- Évidemment tout dépend de la politique de la Maternité où vous allez accoucher.
En effet, certaines d'entre elles pratiquent une épisiotomie systématique pour les primipares ...
Mais, c'est en préparant le périnée au cours de la grossesse que l'on a le maximum de chances d'éviter une épisiotomie au moment de l'accouchement.


- N'hésitez pas à en parler avec votre obstétricien ou votre sage-femme, pour connaître sa position sur le sujet, ainsi que la position du service où vous allez accoucher.
Il vous donnera certainement pleins de conseils pour préparer votre périnée à l'accouchement.
Parfois, les cours de préparation à l'accouchement vous permettent également de vous préparer.

- Sachez cependant que la décision de pratiquer une épisiotomie ne se prévoit pas.
Ce sont les circonstances de l'accouchement qui vont conditionner son indication et sa réalisation ...

Voir aussi

Votre 9e mois de grossesse
Les contractions au fil de la grossesse
Incompatibilité rhésus, incompatibilité foeto-maternelle

Votre valise pour la maternité - Votre trousse de toilette pour la maternité
Les suites de couches
Les tests de dépistage qui seront fait à votre bébé pendant le séjour à la maternité

Le trousseau de votre bébé dans ses premières semaines
L'allaitement maternel - Le petit guide du biberon
Les soins de bébé : le bain, les soins du cordon, les croutes de lait, les ongles ... 
La sécurité de votre bébé en voiture : le choix du siège-auto

Choisir le prénom de votre bébé - des listes, des idées, des pistes ! 
Calculez la date de votre accouchement, le jour de sa naissance
Caclulez votre prise de poids optimale pendant votre grossesse : repères mois par mois

.

Pour vous



Le faire part
, petite bulle de bonheur pour annoncer l'arrivée de votre bébé.
Au gré de vos idées, au gré de votre temps... mais pensez-y !
Visiter le site


.