Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
1/3
Dépassement du terme : les risques liés au fonctionnement du placenta
Accueil  >  GROSSESSE  >  Accouchement  >  Un accouchement après-terme

Un accouchement après-terme

Dépassement du terme : une surveillance renforcée, pourquoi et comment ?

Un accouchement après terme



En France, on considère qu'une grossesse arrive à terme au bout de 280 jours, soit 40 semaines d'aménorrhée.
Entre 37 semaines et 40 semaines d'aménorrhée, l'enfant est né à terme, avant 37 semaines, l'enfant est prématuré, et après 40 semaines d'aménorrhée, on dit que l'enfant naît après terme.
Environ 3% des naissances ont lieu après terme.


La notion d'après terme est toute relative en fonction du pays dans lequel on vit.
Comme nous venons de le dire, en France, le terme est fixé à 40 semaines, donc, la surveillance s'intensifie pour une grossesse qui se prolonge au-delà.
Par contre, si vous habitez dans les pays nordiques, on considère la limite du terme au début de la 42e semaine, et au Japon, on préfère déclencher l'accouchement dès la fin de la 39e semaine.

Pourquoi et comment surveiller le dépassement du terme ?

Pourquoi le dépassement du terme doit-il être surveillé ?

Parce qu'à partir d'un moment, le placenta commence à ne plus fonctionner de manière aussi efficace qu'avant.
Ce cas de figure n'est pas si fréquent, il ne concerne que 25% des dépassements du terme.
Cependant, il est extrêmement important de surveiller la vitalité du bébé à naître.

Comment la surveillance se met-elle en place ?

À partir du moment où votre terme est dépassé, il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre consultant.


Pour une grossesse dite à risque (diabète, HTA ...) la prise en charge se fera dès la 40e semaine, par contre pour une grossesse dite normale, la surveillance débutera dès la 41e semaine.
Vous viendrez soit tous les 2 jours, soit tous les jours en fonction des circonstances.

De quelle nature est la surveillance ?

En premier lieu, votre consultant vous demandera de faire un décompte des mouvements de votre bébé.

Ensuite, pendant la consultation, vous passerez une séance de monitoring qui permettra d'enregistrer le rythme cardiaque de votre bébé pour s'assurer qu'il n'y a pas de souffrance fœtale.

Sera pratiquée également une échographie-doppler, qui permettra à la fois d'apprécier le volume du liquide amniotique et de la vitalité de l'activité du placenta.

Une amnioscopie (éventuelle en fonction des circonstances) permettra de voir la couleur du liquide amniotique, pour voir si le bébé à naître n'a pas rejeté de méconium dans le liquide amniotique.

Voir aussi

Votre valise pour la maternité - Votre trousse de toilette pour la maternité
Les suites de couches
Les tests de dépistage qui seront fait à votre bébé pendant le séjour à la maternité
Le baby blues

Le trousseau de votre bébé dans ses premières semaines
L'allaitement maternel - Le petit guide du biberon
Les soins de bébé : le bain, les soins du cordon, les croutes de lait, les ongles ...

Les fontanelles et les plaques crâniennes de votre bébé
Le développement de votre bébé entre sa naissance et ses 3 mois

.