Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
3/3
Epilepsie et grossesse : l'accouchement et l'allaitement
Accueil  >  GROSSESSE  >  Complications pendant la grossesse  >  Epilepsie et Grossesse

Epilepsie et Grossesse

Un témoignage sur la grossesse et l'épilepsie

Epileptique, sous traitement ... Voila mon aventure vers BéBé ...

10 ans ...

Non pas que j'ai vecu pendant 10 ans exclusivement pour ça, mon BB, mais ça m'a (nous a) pris 10 ans pour que notre rêve se concrétise enfin ...
10 ans et pas mal de deboirs ...

Plantons le décor... et voilà notre histoire à la rencontre de Mélissa, née en novembre 20**.
Il y a...pffff ... longtemps, je désirais un enfant... mais papa n'etait pas prêt, il n'avait pas fini ses études...ect ect.. j'attends... attends... .
Il part au service militaire, c'était il y a10 ans....

A la fin de celui çi, il fait sa thèse d'état (cela durera 3 ans), là aussi, il n'est pas prêt, ce n'est pas le moment... La thèse en poche , il part en contrat a l'étranger pendant 2 ans, ...pendant ce temps, je reste en France pour des raisons professionnelles ... A ce moment là, on decide que j'arrêterai la pilule, étant donné que l'on se voit une fois par mois...pas trop de chances que ça marche...donc c'est un début, mais un début pas trop assidu ...
Il a fini son post doc en Belgique et on cherche un boulot... pour lui. On trouve, enfin, Il trouve, ce poste en Islande, super intérressant etc etc.

On décide d'y aller...

En septembre 20**, nous attérrissons en Islande, et là on se concentre un peu sur l'objectif bébé.
Je découvre Maternéo, je découvre le forum ...
Les mois passent, et encore et encore...

Je décide de voir un gyneco (enfin).. on commence un traitement...le gynéco me dit " dans trois mois je vous vois, vous serez enceinte...." quel piètre médium que cet homme là...

6 mois plus tard, il nous oriente enfin vers le centre PMA d'Islande.
Là, la prise en charge est géniale ... l'objectif se rapproche, je me sens NORMALE, j'en oublie mon épilepsie ....

Une première insémination artificielle, qui ne fonctionne pas... je décide de laisser un cycle de repos ensuite, et je pars compter les baleines en avion ...

En mai 20**, on reprend les inséminations..et hop bingo ça marche.
La grossesse se déroule bien... (je pense juste à me reposer, pour éviter qu'une accumulation de fatigue ne favorise l'arrivée d'une crise) jusqu'à l'echo du 3ième mois.
On voit alors que BB est un peu petit par rapport aux courbes. 15 jours après une nouvelle écho pour voir l'évolution, et là... le couperêt tombe.
BB est malade, il est atteint d'une arthrogrypose congéniale multiple, maladie du systeme nerveu central.
On a peu d'autres choix que l'IMG. Nous sommes en Aout.

Jusqu'alors, les seules choses que je savais de la conjonction épilepsie-grossesse étaient : -" il vaut mieux un traitement même lourd que des crises d'épilepsie pendant la grossesse". -" votre traitement est le plus adapté, pour vous" (traitement de l'époque Dépakine chrono 500 (4/j) et Neurontin 400mg (3/j) ) .

Ces phrases, je les ai entendues TRES souvent, je les avaient prises pour verité. A tel point que je n'ai JAMAIS cru bon d'en parler, en Islande, à d'autres personne que mon généraliste, afin d'avoir mon traitement.

Or il s'avère que mon traitement anti épileptique pourrait être la cause de cette maladie fatale si se déclarant tôt au niveau du développement embryonnaire.

Je décide de changer de traitement... (c'est-à-dire de quitter un traitement qui m'a préservé des crises d'épilepsie pendant 6 ans, pour quelque chose que je ne connais pas, et qui à priori n'est pas fait pour mon type d'épilepsie ) Vers le lamictal (qui d'après moultes articles scientifiques semble être "moins" dangereux pour le fœtus).

De septembre à janvier le changement se fait progressivement ... et me voilà sous un autre médicament qui n'a pas d'effet connu sur le fœtus (pas d'effet connu ne veut pas dire, aucune influence) nouvelle insémination atrificielle ... négatif...
En février de l'année suivante, nouvelle insé qui marche... et là débute par une série de coups dûrs , d'angoisses, ce qui donnera à terme, ma petite Mélissa.

Le premier trimestre est fait d'uns suite interminable d'échos... environ une 20 aine pour finalement se rendre compte à l'écho des 12 SA .. que tout va bien.

Pendant cette période, la grossesse précédente revenait sans cesse dans ma tête...
Chaque jour, je me demandais si je n'allais pas tout simplement arrêter mon traitement... mais l'angoisse de la crise revenait aussi vite .... cette crise qui vous fait réaliser que vous n'êtes pas maitre de vous ... celle la même qui, comme une epée de Damoclès, reste suspendue au dessus de votre tête....

L' écho des 12 SA, ou BB grandissait dans les courbes, me soulagea, mais lors de la précédente grossesse, L'IMG eu lieu à 16SA .... j'eu donc droit à une écho supplémentaire... et là aussi, tout va bien.

Plus qu'une écho aux 20 semaines, et on peut prendre enfin rendez- vous pour les cours de prépa à l'accouchement.

A moi, à qui ont avait dit "vous accouchez par césarienne, on ne prendra pas le risque de l'accouchement par voies basses."

A moi, à qui on avait dit " non l'allaitement n'est pas envisageable".

Moi , qui avait pris pour argent comptant les affirmations au sujet du traitement.
Affiramations, ou naiveté de ma part que j'ai payé, au prix fort ... hélas. Je décide de contacter le Neurologue qui m'a encadré pour le changement de traitement, et d'en parler avec lui ...
Il fait des recherches ... et me recontacte...

BILAN
Aucune contre-indication à l'accouchement par voies basses, éviter juste l'hyper ventilation.
Aucune contre indication aux anti-douleurs médicamenteux, sauf les derivés morphiniques.
Aucune contre indication à l'allaitement, il est même plutôt conseillé. Il permet au BB de profiter d'un sevrage progressif du neuroleptique.

J'ai appris ça deux mois avant NOTRE rencontre à trois... Papa, Maman, Mélissa.
Deux mois, pendant lesquels il a fallu que je me réapproprie les idées de l'accouchement par voies basses, et l'allaitement.

Ce fut dûr, car tellement convaincue de ne JAMAIS y avoir droit ... j'en étais arrivée à croire, que c'est beaucoup mieux comme ça.

J'ai accouché le 3 novembre 20**, par voies basses sous péridurale, d'un BéBé en pleine forme, allaite depuis 7 mois maintenant pour notre plus grand bonheur.

Val.

Voir aussi

Choisir votre maternité : quels peuvent être les critères de votre choix
Les cours de préparation à l'accouchement : les préparations classiques, et les préparations plus spécifiques
Voir le chapitre consacré à l'accouchement, des premiers signes au retour de couches
L'allaitement maternel

Manoé, le journal de votre grossesse, jour par jour
Le développement de votre futur bébé, semaine par semaine

Choisir le prénom de votre bébé - des listes, des idées, des pistes ! 
Le calendrier personnalisé de votre grossesse : calculez vos dates clés !
Calculez la date de votre accouchement, le jour de sa naissance
Caclulez votre prise de poids optimale pendant votre grossesse : repères mois par mois
.

Pour vous


Les écharpes de portage Storchenwiege sont une référence dans le milieu du portage.
La technique du tissage en armure croisée (ou sergé croisé), ainsi que l'utilisation de fils retors lors de la fabrication des écharpes Storchenwiege leur confèrent un confort et un maintien optimum.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse

.