Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Complications pendant la grossesse  >  Fausse couche précoce et fausse couche tardive

Fausse couche précoce et fausse couche tardive

Les causes d'une fausse couche

Une fausse couche spontanée

Les causes possibles d'une fausse couche

La toute première chose que l'on peut dire sur les causes qui entraînent une fausse couche, c'est que généralement, dans les trois premiers mois, les causes les plus souvent diagnostiquées sont liées à des anomalies de l'œuf.
Pour les fausses couches qui surviennent plus tardivement dans le second trimestre de la grossesse, les médecins trouvent plus généralement des causes utérines.


Mais il s'agit de généralités statistiques qui ne reflètent pas forcément votre problématique, parce qu'une maladie infectieuse ou une maladie maternelle chronique peut également venir expliquer l'arrêt brutal de la grossesse.

• Les anomalies chromosomiques de l'œuf

Les anomalies chromosomiques de l'œuf représente près de 60 % des causes de fausses couches dans le premier trimestre de la grossesse.

Ces anomalies sont de plusieurs natures :

- Il peut s'agir d'un oeuf clair

Dans les toutes premières phases du développement cellulaire de l'œuf, les annexes comme l'ébauche du placenta et les membranes amniotiques ont amorcé leur développement, mais les cellules qui amorcent le développement de l'embryon ne se sont pas divisées immédiatement après la fécondation.
 

- Il peut s'agir d'une anomalie génétique de l'œuf

* Les anomalies du nombre de chromosomes

Dans ce cas précis, l'embryon se développe, mais avec un nombre anormal de chromosomes.
Le caryotype normal chez l'homme est de 46 chromosomes par cellule, ils sont associés en 23 paires.

- L'embryon touché par une anomalie génétique peut présenter 45 chromosomes par cellule, il s'agit alors d'une monosomie.
- Il peut présenter 47 chromosomes par cellule, il s'agit alors d'une trisomie (13, 18 ou 21).
- Il peut s'agir d'une triploïdie, chaque cellule comporte dans ce cas 69 chromosomes.
- Enfin dans un dernier cas, chaque cellule peut comporter 92 chromosomes par cellule, c'est une tétratriploïdie.
 

* Anomalie de la structure du chromosomes

Il existe plusieurs types d'anomalies de la structure des chromosomes.
Mais la plus connue et la plus fréquente est la translocation, ce phénomène génétique concerne une personne sur 500.

Être porteur d'une translocation équilibrée n'a pas forcément de conséquences sur le développement de l'embryon et sur la suite de la grossesse.

Mais parfois, la translocation entraine un déséquilibre chromosomique tel que la grossesse s'arrête spontanément.

Pour plus d'informations au sujet de la problématique de la translocation, je vous invite à consulter cet article :
Translocations chromosomiques: Information pour les malades et leurs familles

• Les anomalies utérines

Les anomalies anatomiques de l'utérus peuvent être à l'origine d'une fausse couche.

- Les malformations utérines :
L'utérus cloisonné, ou l'utérus bicorne sont les deux principales malformations utérines qui peuvent conduire à un arrêt spontané de la grossesse.
 

- Les conséquences du Distilbène : l'hypoplasie utérine
Cette problématique concerne les femmes nées jusqu'en 1977 et qui ont été exposées au distilbène.
Voir ...
 

- La béance ou "incompétence" cervico-isthmique
Lire le papier consacré à la béance cervico-isthmique

- Un utérus fibromyomateux, des problèmes de vascularisation du placenta, ou d'adhérences intra-utérines peuvent également provoquer une fausse couche.

• Les problèmes endocriniens

- déficit lutéal
- dysfonctionnement de la thyroïde (hypothyroïdie)
- SOPK ou syndrome des ovaires polykystiques

• Les origines infectieuses

Certaines maladies peuvent conduire à une fausse couche.
- Les maladies parasitaires, comme la toxoplasmose
- Les maladies bactériennes, comme la listériose ou le chlamydiae, le streptocoque B ou D
- Les maladies virales comme l'herpès, le CMV, la rubéole, la rougeole ou les oreillons.

Ces maladies peuvent provoquer de la fièvre, des contractions et/ou des inflammations au niveau du col de l'utérus ou du vagin.
Mais certaines d'entre elles peuvent aussi passer la barrière placentaires et atteindre le foetus en développement, comme la rubéole ou du CMV par exemple.

• Les origines liées à d'autres maladies, en particulier les maladies maternelles chroniques :

- Hypertension artérielle non traitée
- Diabète non équilibré ou non diagnostiqué

• Des origines liées à des addictions

- Tabac
- Alcool
- Consommation de drogue.


• À la  page suivante :
- Les traitements possibles en fonction des conditions de la survenue d'une fausse couche.
- Après une fausse couche