Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Complications pendant la grossesse  >  La menace d'accouchement prématuré (MAP)

La menace d'accouchement prématuré (MAP)

Menace d'accouchement prématuré : témoignage : 3 grossesses, 3 MAP.

La menace d'accouchement prématuré (MAP)

 

Témoignages : Virg - 3 grossesses et, 3 MAP !

 

Pour ma part 3 grossesses 3 map


Pour ma première grossesse, je sortais d'une hospitalisation de plus de 9 mois pour anorexie et je me suis rendue compte que j'étais enceinte de 12sa !
Le papa qui n'en voulait pas m'a quitté, ce qui ne m'a pas aidé et de suite j'ai du rester au repos !

Vers 31 semaines, j'ai eu des soucis assez importants, un moral en vrac et ce bidou qui durcissait à longueur de journée, mais je ne savais pas ce que cela signifiait, j'ai donc pris rendez-vous chez mon gygy qui en me faisant un contrôle du col m'a fait des gros yeux et m'a dit : « Mais vous êtes ouverte à 2 cm et ce sont des contractions ! »
Je me suis fait hospitalisée le soir même avec monitoring, perfusion de médocs pour stopper les contractions, et je suis restée 15 jours au repos total, je pouvais me lever juste pour aller aux toilettes et prendre un douche.
J'ai passé le reste de ma grossesse à la maison chez mes parents, allongée et je prenais toutes les 2h du « prépar » et « du prépar retard » pour stopper les contractions.
Arrêt des médocs à 37sa, j'ai perdu le bouchon muqueux le lendemain , j'avais enfin le droit de bouger, j'ai passé ma première journée en promenade avec ma maman et dans la nuit je perdais les eaux ...


Deuxième grossesse

Là, ma vie avait changé car j'étais avec mon mari et nous étions du coup déjà 5 à la maison donc il y avait pas mal de boulot.
Mon ventre a vite tendance à contracter dès que je passe le cap des 25 sa, donc je ne m'inquiète pas trop car j'ai toujours un col bien fermé !
Mais un matin, j'en suis à 29 sa et des poussières, je me lève avec des douleurs de règles et mal dans les reins. Je téléphone à mon mari en lui disant que ça va pas du tout, du coup le gygy veut me voir en urgence.

Résultats : col effacé et déjà 1 bon cm, il faut m’hospitaliser mais je refuse, il y a quand même 3 enfants à la maison et il faut s'en occuper !
Il me met sous médocs à prendre toutes les 4h (prépar). Le week-end se passe, allongée dans mon canapé et puis la nuit du dimanche au lundi, j'ai mal au ventre, très mal.

Et en plus, je suis malade. Je me dis : « Mince, je me chope une gastro », mais les douleurs sont là et de plus en plus...J'attends, allongée dans le canapé jusqu'à 6 heures du matin, voyant que ça ne passait pas, j'appelle mon mari en pleurs en lui disant que faut m'amener à l’hôpital, que je ne suis pas bien !

Résultats : col ouvert à 3cm.....mon dieu qu'est ce que j'ai pu pleurer !! Je ne voulais pas accoucher maintenant !!

On me fait un monitoring, une échographie, on me met une perfusion pour tout stopper, mais ça passe pas encore assez vite donc on m'augmente la dose au maximum et là soulagement... ça se calme.

Je suis restée 15 jours à pleurer parce que je m'en voulais de laisser mon mari tout gérer à la maison et moi ,coincée à l’hôpital avec la peur d'accoucher tout en sachant que dans ma région, il n'y a rien pour les bébés nés prématurés !

J'ai passé le reste de ma grossesse allongée dans mon canapé à prendre mes médocs toutes les 2 heures qui me donnaient des maux de tête terribles et bonjour les palpitations !

Arrêt du traitement à 36 sa, mais je devais rester allongée.
Visite chez gygy à 37 sa et un jour, il me visite à peine sur le coup, je ne me suis pas posé de question, il me dit: "Tu es presque à 4cm c'est pour bientôt " .....
Hé ben oui, car quelques heures après je perdais les eaux à la maison et j'ai appris par la suite que la poche des eaux était tellement bombée que c'est pour cela que mon gygy m'avait fait un examen si léger ;-).
J'ai accouché 12h après d'un petit bout de 2kg800 !


Troisième grossesse et troisième MAP !

C'est une grossesse qui se passe merveilleusement bien, je gère les 4 enfants sans souci, je me sens super en forme.
Rendez-vous gygy à 25 sa et 4 jours, tout est parfait, col ultra fermé à double tours (hihi!) et il me dit : « Allez cette fois, ta grossesse est bien partie, tu iras jusqu'au bout ! »
Avec chéri, nous sommes soulagés et hyper heureux et décidons d'aller nous promener le week-end ! Chose que je n'aurais jamais dû faire !

Dimanche nous passons la journée dans une brocante, belle journée ... Puis là, je sens mon ventre lourd, dûr et cette impression que je vais perdre les eaux tellement ça poussait en bas, on décide de rentrer !
Le lendemain : mal aux reins et là je sais que ça "pue", c'est mauvais signe!
Je téléphone à mon gygy, il me prend en urgence.
Résultats : col ouvert à presque 2 cm, la terre s'écroule je suis tout juste à 26sa, et me voilà à nouveau alitée :-( .

Je refuse l'hospitalisation car 4 enfants dont un petit bout de 16 mois, je ne peux pas !
J'ai été mise sous traitement à prendre toutes les 2h (prépar) plus utrogestran et repos total, j'ai passé 11semaines allongée dans mon canapé à rien faire, je ne pouvais même plus aller chercher mon bébé au lit ! ça a été pénible !

Arrêt des médocs à 36 sa car c'est pas bon pour le bébé et j'en avais déjà pris beaucoup trop ! Mais toujours alitée jusqu'au rendez-vous chez mon gygy à 36 sa et 6j...
Là il me dit : « C'est bon, tu peux bouger ». Il me fait un toucher assez douloureux, j'en suis déjà à 4cm.
Et le lendemain matin, j'avais Constant dans mes bras, un joli bébé de 2kg700


Pour répondre rapidement aux questions :

Je n'ai jamais eu aucune aide, sinon c'était à nos frais!
Aucune sage-femme à domicile. En Belgique, ça ne cours pas les rues ...
Je pouvais prendre la voiture seulement pour aller chez mon gygy.


J'ai vraiment vraiment très mal vécu mes deux dernières MAP, surtout celle de Constant, on se sent inutile, incapable, je ne pouvais rien faire avec les enfants et surtout m'occuper de Timothée, j'en ai beaucoup pleuré et je peux vous dire que les journées sont vraiment très très longues.


Il n'y a aucune raison pour mes MAP. Juste que j'ai un utérus sûrement fragile et beaucoup de liquide, ce qui appuie trop sur mon col !
Et je fais des bébés de plus en plus petits ... Mon gygy me déconseille (bon il ne me l'interdit pas) de refaire un bébé, vu que je suis alitée de plus en plus tôt et, les bébés de plus en plus petits.

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / Complications pendant la grossesse"

Voir aussi


Béance du col de l'utérus
 - Cerclage du col de l'utérus
Les consultations mensuelles au fil de votre grossesse
Le dossier Echographie : les 3 échographies pendant la grossesse
La hauteur utérine au fil de votre grossesse
Les douleurs ligamentaires pendant la grossesse
Le code grossesse décrypté: les abréviations
Les compétences sensorielles de votre bébé à naître

Le développement du foetus en photos, semaine après semaine
Choisir le prénom de votre bébé - des listes, des idées, des pistes !


Le calendrier personnalisé de votre grossesse : calculez vos dates clés
Caclulez votre prise de poids optimale pendant votre grossesse : repères mois par mois

.

Pour vous


Couches écologiques jetables 2-5 kg Nature Babycare Naty

Les couches Nature Babycare sont douces et confortables et plus de 60% de la couche Nature Babycare est à base de matériaux naturels et renouvelables.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse


.