Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Complications pendant la grossesse  >  La menace d'accouchement prématuré (MAP)

La menace d'accouchement prématuré (MAP)

Menace d'accouchement prématuré : témoignage MAP à 34SA.

La menace d'accouchement prématuré (MAP)


Témoignages : Caramel - MAP à 34 SA, un accouchement à 34 SA + 4 jours


Oh là là, durs souvenirs pour moi... C'est toujours la gorge un peu serrée que je raconte cette partie de ma vie, bien angoissante avant l'arrivée de mon lutin malin...
Enfin, je vais quand même te le raconter et en profiter pour parler d'un point sur lequel je trouve que j'ai manqué de "suivi" et d'"aide".


Donc pour moi, 1re grossesse, tout roule, 7 mois de bonheur, sans nausées, vomissements, pas de contractions, une super grossesse quoi!


Visite chez gygy des 7 mois, nickel, col bien fermé, tout roule. Une semaine plus tard, après un câlin avec chéri, pertes de sang hémorragique J'étais donc a 34 SA tout rond.


On file aux urgences, les SF se veulent rassurantes, me disant que ca pouvait arriver sans forcément avoir de conséquences sur le bébé, elles pensent d'abord a un vaisseau qui aurait éclaté. J'arrête de saigner une fois aux urgences, elles me mettent sous monito en attendant un gygy. Ouf! Bébé va bien, son petit cœur bat bien mais il montre des contractions que je ne sens pas...


Le gygy de garde me fait une écho, mon col est bien raccourci, il m'hospitalise pour qques jours, repos forcé, j'ai juste le droit de me lever pour aller aux toilettes, et un médicament a prendre tous les 1/4 d'h pendant 1h pour stopper les contractions ainsi qu'une piqure pour maturer les poumons. Le gygy a d'abord hésiter vu mon terme (car c'est la période ou bébé le fait naturellement) mais il préfère assurer le coup.


Dans ma 1re nuit d'hospi je douille un peu, je contracte toujours un peu et les sens maintenant. Je suis toujours sous médocs pour les contractions (1 toutes les 6h je crois me souvenir). Le lendemain, le gygy vient me voir pour savoir comment s'est passé ma nuit, il décide d'augmenter la dose de médoc pour la journée, et ca fonctionne! Plus rien pendant 2 jours, j'espère pouvoir rentrer chez moi le lendemain!


Le gygy me prescrit une écho avant mon éventuelle sortie.... mais mauvaise nouvelle, le col s'est encore raccourci! Je reste a la mater, la poche des eaux peux rompre a tout moment! Nouveau coup dur mais je veux garder le moral pour mon bébé!


Le lendemain matin je suis un peu plus zen, le personnel médical est sympa et compréhensif ! Je me lève pour aller aux toilettes et ... mais m**** je me fais pipi dessus ou quoi????? J'appelle une SF qui fait un test pour vérifier si ce sont des fuites urinaires ou une fissure de la poche des eaux. Le test ne réagi pas, elle me dit que c'est surement une fuite urinaire. Mais ca n'arrête pas de couler! Je me suis changé déjà 3 fois en 1h, c'est donc bien une fissure de la poche des eaux!Repos obligatoire même plus le droit de me lever pour aller aux toilettes ou douche! Et là pour moi, c'est trop dur! Je m'effondre en larme dans les bras de la SF! Je ne veux pas que mon bébé sorte, c'est trop tôt, je suis pas prête! Elle m'explique qu'à ce terme ce n'est pas trop dangereux pour bébé de sortir, mais on va tout faire pour le garder au chaud le plus longtemps possible. On me donne des antibio pour éviter l'infection et un nouveau protocole d'un cachet tous les 1/4 d'h pour éviter les contractions qui arrivent en principe après la fissure de la poche des eaux! J'appelle mon homme pour qu'il vienne, j'ai besoin de lui, je suis pas bien!


En début d'aprèm, les contractions commencent, malgré les médocs. Les SF augmentent la dose. J'ai des visites (on est samedi), ca m'aide a ne pas trop me focaliser sur mes contractions, pas très fortes et irrégulières. Vers 19h, je suis seule avec mon homme, mes contractions se font plus rapprochées et plus fortes! Je demande a mon homme de chronométrer : 1 toutes les 3 minutes! Je rappelle la SF qui dit qu'elle va voir avec le gygy si on laisse le travail se faire ou non. 5 minutes après, elle me dit qu'on arrête les médocs, ca ne sert a rien, mon bébé veux sortir, on va le laisser faire.


Je descend en salle d'accouchement vers 21h, mon bébé est né à 4h18, par voie basse, 2.180kg pour 45cm à 34SA+4 sans trop de difficultés! Il est en pleine forme, respire très bien seul, cherche le tétou a peine 10 min après. Comme le bébé de Rémynette, il a fait une forte jaunisse et a eu pas mal de photothérapie. Mais maintenant, a presque 15 mois il est en pleine forme!


Bon je crois que j'ai fais un sacré pavé
Je vais donc essayer de faire rapide sur le point qui m'a le plus manqué pendant cette période, c'est le suivi psychologique de la maman!!!

Alors je ne sais pas si c'est la même chose pour toutes les mamans de préma mais moi, j'ai très très mal vécu cet accouchement préma, pas physiquement, de ce côté tout s'est très bien passé, mais psychologiquement! J'ai pendant de très longs mois eu énormément de difficultés a parler de ce moment sans pleurer, sans me dire que j'étais la pire maman du monde, a ne pas avoir su le garder au creux de moi pendant 9 mois. Si je n'ai pas su le protéger pendant ma grossesse, comment je vais faire pour le protéger maintenant????

Alors je ne suis pas quelqu'un qui se laisse envahir par ce genre de sentiments, je n'ai pas eu de baby blues, je me suis toujours occupé de mon loulou, mais des moments de craquages, j'en ai eu! J'ai beaucoup pleuré avec mon homme qui était assez désemparé devant mes sentiments et qui avait mal de m'entendre dire que j'étais une mauvaise mère. Pendant longtemps, dès qu'il avait un rhume ou autre, je pensais que c'était de ma faute car il était né trop tôt... Maintenant, c'est passé, mais nous sommes en essai bébé2 et vraiment, j'ai peur que ca me reprenne pendant mas future grossesse et que l'angoisse grandisse au fur et a mesure que j'approcherais des 34SA... Je pense que je me ferais suivre au moment venu, mais je regrette qu'a la mater, en néo nat, on ne propose pas un suivi a la maman! Les puer m'ont vu souvent pleurer dès que la machine de mon loulou sonnait, ou craquer un soir après ne pas avoir su donner le sein a mon bébé et dire que j'étais une incapable... et on ne m'a jamais proposé quoique ce soit. Certes, j'aurais moi même en faire la démarche, mais a ce moment là, le plus important était mon bébé (comme me le rappelaient gentiment le peu de proche a qui j'ai voulu en parler un peu... )


Allez, j'arrête là mon méga pavé, j'espère t'avoir un peu aider Sophie! Ah et sinon pour les causes de mon accouchement préma, on en a aucune idée! Je ne sais pas ce que va décider mon gygy lorsque le deuz se sera décidé a élire domicile dans mon ventre!

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / Complications pendant la grossesse"

Voir aussi


Béance du col de l'utérus
 - Cerclage du col de l'utérus
Les consultations mensuelles au fil de votre grossesse
Le dossier Echographie : les 3 échographies pendant la grossesse
La hauteur utérine au fil de votre grossesse
Les douleurs ligamentaires pendant la grossesse
Le code grossesse décrypté: les abréviations
Les compétences sensorielles de votre bébé à naître

Le développement du foetus en photos, semaine après semaine
Choisir le prénom de votre bébé - des listes, des idées, des pistes !


Le calendrier personnalisé de votre grossesse : calculez vos dates clés
Caclulez votre prise de poids optimale pendant votre grossesse : repères mois par mois

.

Pour vous


Grenouillère coton bio Natures Purest
Véritable seconde peau pour Bébé, cette grenouillère en coton bio au colori très naturel est d'une douceur inégalée. ( 2 tailles : 0 - 3 mois et 3 - 6 mois).
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse


.