Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
1/3
Choisir sa maternité : l'équipe obstétricale, le confort et les préparations à l'accouchement
Accueil  >  GROSSESSE  >  Grossesse au quotidien  >  Choisir sa maternité : les critères de votre choix

Choisir sa maternité : les critères de votre choix

Choisir sa maternité : les délais d'inscription, les différents niveaux de Maternité

Choisir sa Maternité : quels peuvent être les critères de votre choix ?
 

La première chose à savoir est que vous pouvez accoucher là où vous le souhaitez, il n'y a pas d'histoire de sectorisation dans ce domaine.
Reste qu'il y a des critères pour choisir au mieux le lieu où vous allez accoucher.
Nous vous proposons quelques repères pour vous aider dans vos choix.

Votre choix se fait en fonction de multiples critères qui vont se croiser.

Le premier critère et non des moindres, est la proximité géographique en fonction de votre lieu d'habitation. Il vaut mieux ne pas être trop éloignés, parce que même si un accouchement se déroule rarement en une heure, le voyage entre votre maison et la Maternité n'est jamais spécialement très "agréable"... et le trajet en voiture n'est pas fait pour ralentir le processus engagé !


Les délais pour s'inscrire à la maternité
 

Tout dépend en fait du lieu où vous avez décidé d'accoucher.
Si vous habitez dans une grande agglomération et que vous décidez d'accoucher en hôpital public ou dans un Centre Universitaire, il vaut mieux vous rendre dès les premiers jours de votre grossesse à la Maternité, les listes d'inscription sont très longues.
Par contre, vous rencontrerez plus de souplesse dans les cliniques (sauf si elle a une réputation énorme !).
En général, l'inscription se fait au 5e mois de grossesse, lorsque la Sécurité Sociale prend votre grossesse en charge à 100%.
 

Un conseil 

De toute façon, renseignez-vous dès le début de votre grossesse, les critères de choix sont multiples, les listes d'attente sont longues.

C'est quasiment la première chose à faire, d'autant, que dans beaucoup de centres, les Maternités vous proposent un suivi dès la déclaration de grossesse.
Votre gynécologue peut vous orienter et vous proposer d'accoucher dans la Maternité à laquelle il est attaché.


Choisir entre hôpital public et clinique privée
 

Plusieurs critères vous permettent de choisir entre un établissement public et un centre privé.

Le premier critère est le plus important : le niveau de la maternité (I, II, ou III).
Le déroulement de votre grossesse peut déterminer le choix de votre maternité.
Si vous avez une grossesse à risque, ou une grossesse multiple, il est souhaitable de s'inscrire dans une maternité de niveau II ou III.


Quelles sont les différences entre les trois niveaux de maternités ?
 

Les Maternités de niveau I 

Elles ne peuvent prendre en charge que des grossesses et des accouchements "simples".
Votre grossesse ne doit donc présenter aucun caractère à risque, elles ne peuvent vous accueillir que s'il n'y a pas de complication prévisible à la naissance de votre enfant.
Elles permettent de vous accueillir que vous accouchiez par voie basse ou par césarienne.
Cela concerne quand même 90% des grossesses.
 

Les Maternités de niveau II 

Elles sont dotées d'une unité de néonatalogie.
Elles peuvent accueillir les grossesses à risques et les grossesses multiples.
Elles sont particulièrement indiquées dans le cas où les bébés doivent être pris en charge à la naissance.
 

Les Maternités de niveau III

Elles ont une unité de réanimation néonatale.
Elles suivent tout particulièrement les grossesses à risques et plus particulièrement les risques de prématurité.
Ces maternités permettent l'hospitalisation du bébé à la naissance, sans le séparer de sa maman.
Ces unités sont souvent appelées les "Unités Kangourou".
 

À savoir 
Ce sont surtout les établissements publics qui vous offrent les infrastructures de niveau II et III.
Les cliniques ne sont en général équipées, que pour répondre aux critères du niveau I.


Le second critère est le coût 


Pour les établissements publics et les cliniques conventionnées, vous n'aurez rien à payer, en dehors des frais pour les chambres individuelles, le téléphone, la télévision.
 

Attention !
Dans certaines maternités, il existe un forfait « couches ».
Soit vous décidez d'apporter les couches de votre bébé et vos propres protections, soit vous payez un forfait qui vous permet de bénéficier de ces prestations fournies par la Maternité.

Il existe un 3e type de Maternité : elles ne sont pas conventionnées, mais agrées par la Sécurité Sociale, auquel cas, vous devrez payer les actes et vous serez remboursées à 80%.
La couverture des frais par une mutuelle devient dans ce cas indispensable.


Le dernier critère est surtout de l'ordre du confort
 

Les Maternités des établissements publics sont en général de grandes structures, pas forcément très neuves, mais elles sont dotées d'une équipe très complète (pour la majorité d'entre elles...)

Dans les établissements privés, vous pourrez certainement rencontrer des maternités avec peu de lits (bien que le minimum légal soit de 25 lits...), vous aurez certainement plus de chances de pouvoir être en chambre individuelle et d'avoir des sanitaires dans votre chambre.

Pour vous


Gracioso est une perle d’argent sonore également appelée bola
, finement travaillée aux motifs délicats, destinée aux femmes enceintes.
Apaisez et ressourcez votre bébé grâce au son doux et harmonieux du modèle Gracioso tout au long de votre grossesse.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse


.