Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Grossesse au quotidien  >  L'amour pendant la grossesse

L'amour pendant la grossesse

Sexualité - les rapports sexuels après l'accouchement : l'absence de désir après la naissance de votre enfant

L'amour, les rapports sexuels après la grossesse

L'absence de désir après l'accouchement 

L'absence de désir sexuel après l'accouchement a des explications physiques et physiologiques du côté de la maman

- 1. Le taux d'oestrogènes étant en baisse chez la femme, cela peut se traduire par une baisse du désir sexuel.
- 2. La cicatrisation des déchirures du vagin ou de l'épisiotomie est assez longue, et vous pourrez ressentir un étirement ou des douleurs pendant les premiers rapports, ce qui n'engage pas à avoir du plaisir.
- 3. L'épuisement des premières semaines n'engagent pas non plus à l'humeur badine.
- 4. La tonicité de votre périnée met lui aussi un peu de temps avant de retrouver son élasticité: sa rééducation est importante.

En dehors des facteurs physiologiques, il y a les facteurs psychologiques

Certaines femmes se sentent ravagées.
L'accouchement est une épreuve pour L'image que l'on a de soi-même.
Il est très difficile de dissocier la sphère génitale qui permet de mettre au monde un enfant, et la sphère génitale qui apporte du plaisir.
D'avoir été si durement mise à l'épreuve, on éprouve parfois le besoin de se reconstruire une image relativement intègre avant de pouvoir à nouveau l'offrir à son partenaire.

En fait, les recueils officiels disent 6 semaines pour retrouver un corps et un esprit à l'amour. Mais la fatigue, les nuits blanches, L'image que l'on a de son corps et de soi demandent parfois beaucoup plus de temps avant de retrouver un réel désir et un réel plaisir dans l'amour.


Tout cela, c'est du côté des nouvelles mamans. Mais les papas aussi ont leurs hésitations.
Parfaitement conscients de ce que leur femme ont eu à traverser, qu'ils aient assisté à l'accouchement ou non, ils partagent maintenant la crainte de blesser ou de faire mal à leur compagne.


Eux aussi vivent la fatigue, le stress des pleurs de leur bébé, l'émotivité à fleur de peau, et les bibs à 3 heures du mat. Si le désir n'est pas au rendez-vous immédiatement, c'est qu' eux aussi ont une identité à se reconstruire. 
 

Conclusion

Bien que le désir soit présent, l'envie de faire l'amour (c'est une petite nuance, mais elle est essentielle...) combinée au train d'enfer que vous fait mener votre bébé, n'est pas forcément au rendez-vous.


Comme nous le disions plus haut, le plus important est d'en parler.
Ne pas laisser de fausses raisons prendre la non - décision.
Faire l'amour est un partage, ne pas faire l'amour l'est aussi.
En ce domaine, mieux vaut partager les craintes qui vous habitent que de laisser votre partenaire dans un flot de questions, qui comme de bien entendu ne sont jamais de l'ordre de la surestimation de soi.
 

Prenez le temps de vous retrouver l'un et l'autre, prenez le temps de vous raconter mutuellement ce que vous avez ressenti, et ce que vous ressentez encore, à un moment donné, vous retrouverez l'équilibre qui fait que vous redécouvrirez les plaisirs de la machine à laver pendant l'essorage ! 

Lire la suite du dossier

ou découvrez nos autres dossiers "GROSSESSE / Grossesse au quotidien"

Pour vous


Préparer son accouchement des Editions Jouvence vous invite à réfléchir aux pratiques médicales courantes ou systématiques, à vous informer à l'avance pour décider en conscience et propose des ressources pour préparer votre accouchement.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse




.