Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m

Sommaire du dossier

Sommaire du dossier
1/2
Grossesse tardive - le suivi de grossesse et les risques d'une grossesse tardive
Accueil  >  GROSSESSE  >  Grossesse au quotidien  >  Une grossesse tardive, une grossesse à 40 ans

Une grossesse tardive, une grossesse à 40 ans

Grossesse tardive - Une grossesse à 40 ans : les précautions à prendre, les vrais risques

Une grossesse tardive , une grossesse après 40 ans
 

C'est un fait, l'âge d'une première maternité recule au fur et à mesure des années.
À l'heure actuelle, l'âge moyen pour une première grossesse est de 30 ans, il était de 24 ans en 1970.
Les facteurs qui poussent les femmes à faire des enfants de plus en plus tard sont nombreux, et se rattachent à des motivations sociologiques profondes.


Le nombre d'accouchement après 40 ans représente environ 2.5% des grossesses.
D'accord, il y en a peu, mais c'est loin d'être négligeable, c'est pour cela que nous créons cette petite page pour définir précisément quelles sont les précautions à prendre et quels sont les risques associés à une grossesse tardive.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Vous vivez une première grossesse après 35 ans, et c'est votre premier bébé ?

En fait, c'est le suivi médical de votre grossesse qui sera particulièrement intense.
Les études sont nombreuses sur ce thème, et les obstétriciens sont très informés sur les risques et les éventuelles complications associés à une grossesse tardive.
Cette surveillance intense se fait principalement dans un cadre préventif.
Il est évident que tout peut se dérouler à merveille, mais, le fait de considérer cette grossesse comme à risque permet de déployer une surveillance et une prise en charge adaptée pour assurer une issue heureuse à l'événement.

Ce suivi plus intense permet de faire un constat extrêmement rassurant :
Il est plus fréquent de rencontrer des accidents chez les femmes jeunes qui ne sont pas suivies que chez les femmes plus âgées, qui sont plus prudentes, et qui trouvent plus facilement les motivations pour accepter une prise en charge médicale plus lourde.

Quels sont les véritables risques ?

Cependant, il s'agit de ne pas se voiler la face et d'expliquer quels sont ces risques qui conditionnent une prise en charge plus lourde.

Au moment de la conception : 

Le vieillissement des tissus entraîne une baisse de la fécondité après 37 ans.
La production ovocytaire diminue de 50%, on constate également la baisse d'un tiers du nombre d'embryons.

De plus, on constate une baisse du taux d'implantation de l'embryon, le taux de grossesse étant de 19.4% avant 35 et de 7.1% après 42 ans. (Ces chiffres se basent sur un taux de conception par cycle spontané, ce qui signifie qu'une femme plus jeune mettra environ 5 ou 6 mois pour tomber enceinte, et une femme de 42 ans mettra entre 14 et 15 mois.)

Enfin, la probabilité d'avoir des pathologies gynécologiques augmente également avec le temps qui passe, notamment les endométrioses et les fibromes.

C'est donc au moment de la conception que vous risquez principalement de rencontrer des difficultés.

Le second facteur important, c'est le nombre de fausses couches.
Le taux de fausse couche dans la population générale est de 17 %, il passe à 33.8% après 40 ans, puis à 53% après 45 ans.

Pour vous


La Flexi-belt de CARRIWELL est une ceinture astucieuse qui permet de transformer pantalons et jupes en vÍtements de grossesse.
Ce produit novateur vous permet de continuer à mettre vos vêtements préférés pendant votre grossesse, en réalisant de plus des économies non négligeables !
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse

.