Fécondité, Grossesse, Accouchement :
Toute l’info maternité et calendrier grossesse pour femme enceinte

B
é
b
é

B
i
o
L
e

M
a
g
F
o
r
u
m
Accueil  >  GROSSESSE  >  Suivi de grossesse  >  La choriocentèse

La choriocentèse

Grossesse : la choriocentèse

La choriocentèse pendant la grossesse : définition, indications, et déroulement


La choriocentèse est un examen pratiqué dans le cadre du dépistage prénatal. C'est un examen qui se pratique très précocement au cours de la grossesse, en général, avant la 12e semaine de grossesse, soit la 14e semaine d'aménorrhée.

Définition de la choriocentèse

La choriocentèse consiste à prélever des cellules chrorioniques (cellules du futur placenta), on parle également de prélèvement des villosités choriales.
On part du principe que les cellules choriales ont la même origine que les cellules du fœtus, qu'elles possèdent donc les mêmes caractéristiques génétiques.

Le prélèvement est effectué avant la 12e semaine de grossesse (l'amniocentèse se pratique entre la 14e et la 20e semaine de grossesse), elle constitue donc un examen très précoce.


À l'issue du prélèvement, comme pour l'amniocentèse, les cellules prélevées seront analysées en laboratoire pour établir le caryotype.

Après 2 jours de préparation et de mise en culture, le généticien procède à l'analyse.
Les résultats sont disponibles en 4 à 7 jours.

Remarque : une amniocentèse peut être indiquée si les résultats chromosomiques demandent à être confirmés.

Indications de la choriocentèse

Comme nous l'avons précisé en introduction, cet examen n'est pratiqué que dans le cadre d'un dépistage anté-natal.


Quelles sont les indications de ce dépistage ?


- Pour les femmes âgées de plus de 35 ans :
Le risque d'avoir une enfant ayant une anomalie chromosomique augmente avec l'age de la mère au moment de la grossesse. A 35 ans, ce risque est de 1/380, et à 40 ans, le risque passe à 1/80.

- Lorsque le bébé présente une anomalie à l'échographie :
Au moment de la première échographie, certains marqueurs permettent de mettre en évidence des anomalies chromosomiques. Lorsqu'un tel risque est mis en évidence grâce à l'échographie, il est conseillé de faire une choriocentèse.

- Lorsqu'il existe une maladie génétique héréditaire dans la famille :
L'éventualité de la choriocentèse sera discutée au préalable en consultation de génétique.

- Lorsqu'il existe une anomalie chromosomique chez l'un des parents :
Certains parents sont porteurs d'un gène anormal sans conséquences pour eux, mais qui mène à un caryotype anormal pour leurs enfants.

Remarque : cet examen vous est proposé pour dépister une éventuelle anomalie chromosomique, cependant, vous êtes libre de l'accepter ou de le refuser.

Comment se déroule la choriocentèse ?

Cet examen a lieu entre la 13e et la 15e semaine d'aménorrhées, donc entre la 11e et 13e semaine de grossesse.

Il se pratique sous contrôle échographique pour repérer le placenta, ensuite le médecin introduit un très fin cathéter dans le vagin, passe le col de l'utérus, et atteint ainsi le placenta.

Une fois ces différentes étapes passées, votre médecin prélève quelques cellules du placenta.
Elles sont envoyées au laboratoire pour établir la carte génétique de ces cellules.


Sources :

- La choriocentèse, article du Laboratoire de cytologie génétique de la Faculté de Médecine de Genève.
- Le dépistage prénatal. Brochure d'information des Centres PROCREA.

Pour vous


Cosmousse intime Coslys

Sa texture douce et délicate à base d’eaux florales bios de sauge, rose et camomille, contribue à faire de la toilette intime un véritable moment de bien être.
Spécialement formulé à un pH de 5.5, le cosmousse intime protège la flore vaginale et respecte l'équilibre naturel des muqueuses.
Sur Brindilles, pour vous et votre petite pousse
.